UN CRÉDIT POUR CHANGER DE LOGEMENT

Paul et Valérie sont des quadras dynamiques. Propriétaires de leur maison en région parisienne, ils envisagent de revenir sur Paris à la faveur du départ des enfants. Que faire d'une grande maison, autant se payer un appartement coquet dans le neuf, si possible. Seulement, il faudra rajouter au bout. Paul et Valérie risquent d'avoir beaucoup de mal à supporter le surplus financier d'une nouvelle acquisition. Aussi, leur faut-il souscrire un crédit achat-revente ou crédit relais, seule solution permettant de résoudre le décalage de trésorerie. Choisir un prêt-relais

UN CRÉDIT POUR CHANGER DE LOGEMENT
UN CRÉDIT POUR CHANGER DE LOGEMENT

Le principe de base du prêt-relais repose sur l'octroi d'une avance par la banque sur la somme immobilisée, en général 60 à 80 % de la valeur du bien immobilier. Plusieurs formules de prêts-relais existent sur le marché. La solution la plus fréquemment souscrite consiste en un prêt-relais couplé avec un crédit immobilier classique. L'établissement prêteur vous avance une certaine somme représentant une quotité plus ou moins importante de la valeur du bien à vendre, puis complète votre plan de financement par un prêt amortissable classique. Vous remboursez les intérêts du prêt-relais plus les échéances du prêt amortissable. La formule présente l'avantage de la simplicité d'utilisation et se révèle intéressante sur le plan du coût final. Cependant, les mensualités peuvent s'avérer relativement élevées tant que votre premier logement n'est pas vendu. C'est pourquoi les banques proposent des prêts relais avec une franchise totale. Ce montage financier vise à alléger le niveau des mensualités pendant la période où votre précédent logement est encore en vente. Le prêt-relais est assorti d'une franchise totale, c'est-à-dire que les intérêts ne sont pas remboursés tous les mois, mais en une seule fois à l'issue du remboursement du prêt-relais. La période de franchise peut s'étendre jusqu'à un an. A l'issue de ce délai, si vous n'avez toujours pas vendu votre bien immobilier, vous devrez acquitter des mensualités pour les 12 mois suivants. Mensualités qui seront majorées des intérêts dus pendant la première année. Au final, cette solution peut s'avérer plus coûteuse. Pour alléger davantage les mensualités au départ, il est possible d'opter pour un crédit amortissable avec un "différé d'amortissement" pendant une période maximale de deux ans. Durant cette période, vous ne remboursez que les intérêts du prêt, sans amortir le capital. Taux fixe ou taux variable


La plupart des établissements bancaires proposent des prêts-relais. Par exemple, la Société Générale offre deux formules. L'une consiste en un prêt principal à taux fixe ou variable, incluant une partie relais au même taux et de même durée que celui-ci. Cela vous permet notamment d'éviter des frais de garantie supplémentaires et de rembourser le crédit-relais par anticipation sans aucune pénalité. La seconde formule est un prêt-relais indépendant de l'éventuel prêt principal. Elle permet de financer une opération à 100 % et de bénéficier d'un taux attractif si vous avez signé un compromis de vente sur votre ancien logement. Les Sogerelais sont proposés à partir de 5,29 % (hors assurance) pour une durée de deux ans, avec la possibilité d'un différé total.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur