Se loger dans le neuf à l'est de Paris, c'est moins cher

En Seine-Saint-Denis, en Seine-et-Marne ainsi que dans l'Essonne, l'établissement public foncier régional a franchi le milliard d'euros d'engagements contractuels. Sa mission consiste à porter des terrains pour les collectivités qui en font la demande, en régulant de cette façon la surenchère foncière « qui a repris de plus belle dans la région », constate à regret Gilles Bouvelot, directeur général de l'établissement. Ainsi, explique-t-il, « lorsque nous cédons ensuite ces terrains aux promoteurs, nous ne pratiquons pas de concours sur la charge foncière. Seule compte la qualité des projets ». Résultat, les prix de vente aux acquéreurs restent doux, même pour les bâtiments basse consommation.

Se loger dans le neuf à l'est de Paris, c'est moins cher
Se loger dans le neuf à l'est de Paris, c'est moins cher

Plus d'une centaine de communes sont signataires d'une convention, parmi lesquelles Montreuil, Arcueil, Le Blanc-Mesnil, Aubervilliers ou encore Saint-Denis. L'an dernier, les cessions foncières de l'établissement ont concerné 500 logements à construire, chiffre appelé à doubler, voire tripler, chaque année. Un projet de 200 logements a été lancé à Athis-Mons avec Expansiel Promotion, sans doute l'un des promoteurs les plus abordables du marché. La deuxième tranche est en cours de commercialisation, avec une possibilité de location-accession. En 2011, une cession au groupe Arc donnera l'occasion de construire une centaine de logements à proximité de la gare de Vaires-sur-Marne, limitrophe de Torcy, en Seine-et-Marne. Les prix de sortie seront donc alléchants.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur