Patrick Saint-Agne : « Un marché sain et résistant »

président de la FPI Midi-Pyrénées Roussillon

Patrick Saint-Agne : « Un marché sain et résistant »
Patrick Saint-Agne : « Un marché sain et résistant »

Bien que le marché toulousain résiste mieux qu’ailleurs et voit sa situation s’améliorer par rapport au deuxième trimestre 2013, celui-ci reste fragile et se situe en tout cas sur des volumes encore faibles. Notre principale inquiétude se porte sur les accédants à la propriété dont la part s’est fortement réduite. La proposition du maire de Toulouse de mettre en place un nouveau dispositif d’aide à l’accession va dans le bon sens et nous verrons bien si, à terme, il sera étendu à l’ensemble du territoire de la métropole. Il importe que la somme perçue par les futurs propriétaires soit significative, mais aussi qu’elle soit versée de façon simplifiée et dans un délai compatible avec le montage du dossier de prêt bancaire. De leur côté, les investisseurs sont de retour, notamment parce qu’ils se sont approprié le dispositif Duflot. Certes, celui-ci manque encore d’une certaine attractivité, mais la ministre du Logement pourrait bientôt en rallonger la durée et le taux d’amortissement. Le marché du logement toulousain reste sain et l’on ne peut pas exiger trop de la nouvelle municipalité au bout de seulement quelques mois de mandat. Fluidifier le marché passera obligatoirement par une réduction des normes réglementaires, par une simplification administrative et par une libération du foncier. Il reste que l’ensemble des logements investisseurs produits et vendus trouve preneurs sur le marché locatif.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur