Meaux, la campagnarde

Changement de décor pour notre dernière étape. Pour revenir à des prix plus doux et à une qualité de vie au parfum de campagne, Meaux possède plusieurs atouts. "Nous accueillons de nombreux nouveaux habitants, qui souhaitent s'éloigner de Paris pour trouver une meilleure qualité de vie dans notre nord Seine-et-Marne. Mais il faut aussi souligner qu'environ un tiers de nos nouveaux habitants arrivent directement de province. Pour eux, Meaux est en quelque sorte une porte d'entrée vers L'Ile-de-France, grâce à son statut très recherché de ville à la campagne", analyse Jean-François Copé, maire de Meaux et ministre délégué au Budget et à la Réforme de l'Etat.

Meaux, la campagnarde
Meaux, la campagnarde

Qualité environnementale.


L'ancienne capitale de la Brie recèle de nombreux trésors : outre le centre ancien et ses hôtels particuliers, sa cathédrale et son vieux chapitre, Meaux cultive aussi son patrimoine naturel. Les 150 ha du parc du Pâtis, ouvert l'été dernier, sont à quelques pas de la ville et offrent des espaces de promenade diversifiés, entre étangs, bords de Marne, prairies fleuries, grande roselière et espaces boisés. Côté route, le contournement mis en service en septembre dernier a permis de faire baisser le trafic automobile sur les grands axes de circulation, améliorant les déplacements dans la ville. Les grands gagnants ? Cyclistes et piétons, qui vont bénéficier du réaménagement total du pont Jean-Bureau, avec une piste cyclable protégée et un trottoir plus large et plus sûr. Cette année, une nouvelle passerelle piétonne sera construite entre le jardin des Trinitaires et la Grande Ile, pour répondre aux besoins des habitants de ce quartier en plein développement. Une pierre de plus sur le chemin qui conduit Meaux à se réapproprier la Marne, avec bientôt une piste cyclable, des espaces de jeu sur le mail du Royal-Piémont et en prime une promenade piétonne sous forme de pontons flottants ! D'autres chantiers sont en passe de s'achever dans tous les quartiers, notamment sur le front des équipements publics. Un nouveau groupe scolaire de 17 classes ouvre ses portes cette année et une maison de la petite enfance permettra au printemps de renforcer la capacité d'accueil des tout-petits de la ville.


Du neuf de qualité.


"Nous privilégions aujourd'hui des opérations labellisées Haute Qualité Environnementale, qui vont dans le sens de toute notre action dans la ville. En effet, dans notre démarche de construction, en locatif comme en accession, ce qui compte c'est avant tout la qualité des logements", indique Jean-François Copé. Car entre deux réaménagements de rues et créations de parc, Meaux accueille également de nouveaux programmes neufs : "Bouygues, Promogim, Kaufman & Broad, Marignan, Terralia, Icade Capri, Pyramides Promotion, Réside Etudes et Nexity ont déjà déposé des permis de construire, et certains ont débuté la commercialisation", énumère Jean-François Copé. Quartier de la Grande Ile, bords de Marne, ZAC de l'Etang aux cygnes - tout près du nouveau parc du Pâtis - ,le neuf se décline dans plusieurs secteurs de la ville, à des prix moyens tournant autour de 3 000 e/m2. "Un prix à ne pas dépasser dans notre secteur de deuxième couronne", juge un agent immobilier de la région. Le dynamisme du marché immobilier local témoigne de l'importance de la demande: dans l'ancien, les prix ont augmenté de 20,7 % sur un an, et s'établissent aujourd'hui à une moyenne de 2 195 e/m2. La Grande Ile constitue un emplacement de choix, en coeur de ville. La Résidence du Luxembourg, signée Réside Etudes, y propose des 2 et 3-pièces. Dans Le Pavillon de l'Ile d'Espace 2, situé dans le même quartier, quelques 3 et 4-pièces sont encore à prendre, à des prix démarrant à 190 800 e pour un 63 m2. Entre coeur historique et gare, les 64 appartements de la nouvelle résidence de Bouygues Immobilier se négocient autour de 3 187 e/m2. Quant aux bords de Marne, ils s'ornent de nouveaux programmes signés Promogim et Kaufman & Broad. Sogeprom annonce également un programme dont la commercialisation démarrera cette année. La ZAC de l'Etang aux cygnes est sans aucun doute le quartier d'avenir de Meaux. Au bord du nouveau parc du Pâtis, trois résidences débutent leur commercialisation, signées respectivement Bouwfonds Marignan, Terralia et Nexity Féréal. "L'emplacement est idéal, en bordure de la Marne et du parc, tout en étant à quelques minutes du centre-ville", estime Denis Collot, chez Nexity. Le prix de base d'un 2-pièces est de 142 000 e, mais Denis Collot précise : "L'opération se situant à moins de 500 m d'une zone appartenant au programme national de rénovation urbaine, les acquéreurs dont les revenus n'excèdent pas les plafonds du Prêt social locatif peuvent prétendre à la TVA réduite à 5,5 %.Dans ces conditions, ce même 2-pièces passe à 125 200 e".


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur