Logements neufs à Lyon : l'art de la superposition résidentielle

Autour de la place Denuzière, le programme K du groupe Nacarat joue, pratiquement pour la première fois à Lyon, la superposition verticale.

Logements neufs à Lyon : l'art de la superposition résidentielle
Logements neufs à Lyon : l'art de la superposition résidentielle

Cela signifie que les appartements seront perchés au-dessus de l’étage de bureaux, lequel surplombera les commerces. Un empilement qui n’est pas nouveau puisque bon nombre d’immeubles anciens réservent les étages « nobles » supérieurs à des logements au-dessus de bureaux. Une telle conception aura notamment l’effet de mutualiser les places de stationnement du sous-sol entre les résidents de la nuit et les salariés du jour. Les bureaux ont été commercialisés à 50 % avec pour utilisateurs principaux le groupe Nacarat et la SNI, le bailleur social du programme. 50 logements sociaux sont prévus et 28 en accession entre 4 800 et 5 200 €/m2. Ce prix de sortie tient compte des coûts de construction élevés de la superposition qui concernera au total six bâtiments.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur