Logements, emploi et transports : les secteurs à suivre en Ile-de-France

Orly, la Défense, autour de Disney en Seine-et-Marne mais aussi Boulogne Billancourt, Saclay ou Seine Aval font partie des secteurs les plus porteurs de la région capitale.

Logements, emploi et transports : les secteurs à suivre en Ile-de-France
Logements, emploi et transports : les secteurs à suivre en Ile-de-France

Orly voit grand


À l’image de Roissy et du Bourget, Orly se prépare à un nouvel envol. Ce deuxième aéroport français et dixième européen sera restructuré pour accroître sa capacité et accueillir une gare TGV. À proximité, le Marché d’intérêt national (MIN) de Rungis constitue le second poids lourd du territoire. Un troisième s’annonce : la Cité de la gastronomie, un projet validé par le gouvernement et situé près du MIN. Quatre stations du Grand Paris Express sont prévues : Chevilly Trois-Communes, MIN Porte de Thiais, Pont de Rungis et Orly Aéroport. Les tramways Villejuif-Rungis-Aéroport-Juvisy (T7) et Paris-Orly Aéroport et plusieurs transports en site propre affineront la desserte locale. D’une superficie de 9 000 hectares, comparable à celle de Paris intra-muros, le Grand Orly fédère 14 communes du Val-de-Marne (Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Fresnes, Valenton…) et de l’Essonne (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Morangis…). L’immobilier commence à subir une pression. À Athis-Mons, par exemple, où l’offre neuve croît régulièrement, il n’est pas rare de trouver une petite surface à 110 000 €.


 


Disney se met au vert


À l’est, à 30 kilomètres de Paris (relié par le RER A à la capitale), le Val d’Europe représente le quatrième secteur de Marne-la-Vallée. Un énorme potentiel de 3 000 hectares, où vivent 30 000 habitants. Les cinq communes du Val d’Europe se sont réunies dans un syndicat d’agglomération nouvelle (SAN) : Serris, Chessy, Bailly-Romainvilliers, Magny-le-Hongre et Coupvray. Le parti urbain a toujours été de s’appuyer sur ces bourgs existants et de renforcer leur centralité. " Le rythme de construction de 500 logements par an en moyenne demeure contenu pour maintenir le niveau de qualité des espaces publics environnants ", précise Jean-Luc Bernex, responsable du pôle aménagement du SAN. Ce sont des quartiers durables qui ne recherchent pas absolument la labellisation d’éco-quartier. Pour autant, nous travaillons de longue date sur le recyclage de l’eau et récupérons notamment la chaleur du Data Center pour chauffer des bureaux et la piscine. " Les prix s’échelonnent entre 4 500 et 5 000 €/m2 dans le centre urbain près de la gare RER (Chessy/Serris) et descendent à 3 500 €/m2 à Coupvray. La gamme se diversifie en incluant de l’accession sociale. La présence des parcs Disney à proximité demeure le facteur clé du développement. Soixante mille emplois et autant d’habitant sont été prévus en 2030 au titre du renouvellement de la convention liant l’État à la Walt Disney Company. Un troisième parc d’attraction s’annonce, comme les Villages Nature de Pierre & Vacances. L’enjeu est de diversifier l’économie au-delà du tourisme, en allant entre autres vers un développement universitaire. Val d’Europe poursuit l’ambition de devenir le deuxième pôle de la Cité Descartes. Premier pôle de recherche et d’enseignement de Marne-la-Vallée, celle-ci se trouve au coeur du cluster de la ville durable : 120 hectares sur la commune de Champs-sur-Marne, 20 000 étudiants, une université, une quinzaine de grandes écoles… Une gare du Grand Paris sera mise en service en 2020, en liaison avec le pont de Sèvres. Un noeud majeur d’interconnexion, autour duquel se construira un quartier d’a2 aires. Beaucoup de potentiel à l’horizon…


 


La Défense se relance


À l’ouest, le ballet des gratte-ciel de bureaux en construction perdure sur le parvis de La Défense. Après Carpe Diem, achevé depuis peu, les grues s’activent autour d’Athena, de D2, d’Eqho et de Majunga. Aux alentours, le grand projet Rose de Cherbourg aménagera le boulevard circulaire en coulée verte. Confié à l’atelier d’architecture Jean Nouvel, le programme comprendra notamment une tour de bureaux et des logements, particulièrement pour étudiants. Autre point chaud : d’ici 2018, la requalification en coeur de quartier des environs de la gare Nanterre Université et de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ce sera la vingtième " terrasse " entre l’Arche et la Seine. À l’aune de ces grands projets, accolés à la relance de La Défense, les villes du proche périmètre requalifient leurs quartiers. Puteaux est engagé dans plusieurs ZAC (Coeur de Ville, Bergères, Théâtre…). Nanterre a bien avancé la restructuration de La Boule et attaquera prochainement les bords de Seine, puis Les Groues, qui disposent d’un potentiel de friches ferroviaires. Courbevoie requalifie son entrée de ville en face de Neuilly et son centre commercial Charras. Son quartier de Bécon va fortement muter en raison de l’aménagement de la gare en station du Grand Paris. La Garenne-Colombes construit pratiquement tout un quartier (Les Champs-Philippe) à l’orée de Nanterre et restructure sa place de Belgique en pôle central desservi par le tramway T2. Ce quatuor de La Défense produit régulièrement une offre neuve, résidentielle, à Puteaux, Courbevoie, La Garenne-Colombes et, plus abordable, à Nanterre. On observe depuis peu un retour en force de la maison individuelle : les villas Barrilliet, à proximité du tramway T2 de La Garenne-Colombes à 770 000 € pour 109 m2 (SefriCime). À Puteaux, Cogedim lance trois maisons près de la future ZAC des Bergères sur le mont Valérien. Très couru, cet habitat individuel près des transports et de Paris garde un fort potentiel. À titre indicatif, d’après la chambre des notaires, la maison ancienne alto-séquanaise se négocie en moyenne 576 700 €, un montant très légèrement à la baisse, mais en augmentation de 6 % depuis cinq ans.


 


Boulogne, Saclay, Seine Aval...


Dans les Hauts-de-Seine, à Boulogne, les alentours du pont de Sèvres ont redoré leur image grâce à l’opération Rives de Seine. Bonne nouvelle pour Saclay : la revue nord-américaine MIT Technology Review  vient de classer le cluster dans son Top 8 mondial des territoires innovants. Plus au nord, la vallée de la Seine entre Conflans-Sainte-Honorine et Mantes-la-Jolie se requalifie sous l’aile de l’opération d’intérêt national Seine Aval. Des projets, sans doute. Beaucoup d’études, sûrement. Mais aussi des mutations profondes.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur