Le point de vue de Jean-Pierre Matton

Directeur PPP et Grand Paris chez Icade

Le point de vue de Jean-Pierre Matton
Le point de vue de Jean-Pierre Matton

La Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du nouveau réseau de transports Grand Paris Express, tient son calendrier de réalisation sur les lignes 14, 15 et 16 jusqu’à l’horizon 2023 et le Premier ministre a même annoncé qu’elle allait avancer à 2024 le calendrier 2027. La SGP a voté le 4 juillet un financement de 3,5 milliards d’euros pour la réalisation de la partie nord-est de la ligne 16. L’ossature transport du projet Grand Paris est donc bien sur les rails. L’objectif de 70 000 logements correspond à un doublement de la production en Île-de-France, alors que cette production est aujourd’hui en baisse comme sur tout le territoire. Le Duflot ne remplace pas le Scellier et la loi Alur décourage les investisseurs d’aller vers le logement. Le prix des terrains ne baisse pas et la mobilisation du foncier public est inopérante. Les récentes mesures en faveur du logement (PTZ, simplification des normes.) ne su! sent pas encore à relancer significativement la construction. D’un autre côté, la reprise en main du pilotage par l’État et les récentes déclarations du Premier ministre, notamment sur l’implication de l’AFTRP comme « nouvel outil d’aménagement » sur 20 zones stratégiques du Grand Paris, pourraient contribuer à relancer la construction de logement. Le Grand Paris induit une certaine dynamique de projets d’aménagement de nouveaux quartiers et de construction, mais le principal frein reste la maîtrise du foncier et surtout son prix.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur