Le Grand Paris trace sa voie

Entre le supermétro automatique, le Grand Paris Express, les aménagements prévus autour des futures gares et des pôles d’activités, le Grand Paris est en marche.

Le Grand Paris trace sa voie
Le Grand Paris trace sa voie

Plus de 200 kilomètres de tracé, 72 gares nouvelles, 29 milliards d’euros... le Grand Paris Express, supermétro automatique en rocade qui inclut quatre nouvelles lignes de métro (15 à 18) et le prolongement de la ligne 14, constitue assurément le projet emblématique de la Région Capitale. Mais, s’il en est bien la clé de voûte, il est complété par de nombreuses prolongations de lignes de métro, de RER ou de tramway qui vont changer la donne. Le Grand Paris Express nécessite aussi la création de 72 nouvelles gares autour de la capitale qui font l’objet de réflexions poussées, s’agissant d’en faire non plus des lieux de passage, mais des lieux de vie à part entière, agréables et sécurisés. En dehors de ces lignes, le projet présenté baptisé « Nouveau Grand Paris » prévoit aussi la modernisation, d’ici à 2017, du réseau de transports existant pour un budget de 6 milliards d’euros. « À moyen terme, 90 % des Franciliens habiteront à moins de 2 km d’une gare. Et le temps de transport quotidien qui n’a cessé d’augmenter pour atteindre 1 h 20 contre dix minutes il y a soixante ans, reviendra à un temps raisonnable », a indiqué Jean-Marc Ayrault. Mais, s’agissant d’un projet colossal et très coûteux, sa réalisation est prévue en plusieurs étapes, les premières livraisons intervenant à partir de 2017 et s’étalant jusqu’en 2030. Pour accompagner le développement économique, le Grand Paris prévoit aussi de porter la construction de logements de 40 000 à 70 000 par an.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur