Laurent Escobar : " 44% de ventes à investisseurs "

Directeur associé d'Adéquation

Laurent Escobar : " 44% de ventes à investisseurs "
Laurent Escobar : " 44% de ventes à investisseurs "

Explorimmoneuf. Quelles sont les caractéristiques du marché lyonnais ?


Laurent Escobar : En 2013, l’agglomération lyonnaise a totalisé 4 264 ventes, contre 4 355 en 2012, mais bien moins que les 7 115 de 2010. Si l’on peut avancer que le marché se situe sur un point stable, encore faut-il préciser qu’il s’agit d’un point bas. Ce niveau de production est comparable au niveau, alors classique, que l’on observait sur Lyon entre 2004 et 2007. Ce n’est donc pas une catastrophe, à ceci près que les prix ont fortement progressé depuis et que l’implantation géographique a évolué du centre de l’agglomération vers l’Est lyonnais. Depuis deux ans, les ventes à investisseurs, qui n’ont jamais été majoritaires à Lyon, représentent 44 % des logements neufs. L’importance des ventes à propriétaires occupants, dont une forte part en accession aidée stimulée par le nouveau dispositif 3A, explique ce déplacement vers l’Est. Nous assistons à une mobilité du marché dans un contexte difficile. Globalement, avec 4 883 logements à vendre début janvier, 2014 va ressembler à 2013, avec peut-être une amélioration qui s’expliquera par l’aide à l’accession abordable, qui devrait porter ses fruits. Avec de nouveaux projets en vue, Lyon reste un marché solide, le second, faut-il le rappeler, après l’Île-de-France.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur