1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE STÉPHANE DESQUARTIERS, Président de la Maison de l’Investisseur

L’AVIS DE STÉPHANE DESQUARTIERS, Président de la Maison de l’Investisseur

Indicateur Bertrand : Que doit prévoir l’investisseur, en marge de ses réductions fiscales ?

L’AVIS DE STÉPHANE DESQUARTIERS, Président de la Maison de l’Investisseur
L’AVIS DE STÉPHANE DESQUARTIERS, Président de la Maison de l’Investisseur

Stéphane Desquartiers : Il doit bénéficier d’un peu de trésorerie en cas d'impayés. Sinon, il risque de se retrouver seul avec son crédit pendant trois ou quatre mois, les assurances remboursant au trimestre. Hormis cela, il doit s’attendre aux frais immobiliers classiques : charges de copropriété (chauffage, ascenseur, gardien, etc.), menus travaux à chaque locataire – et dont le montant peut aussi être défiscalisé. Enfin, il ne faut pas oublier les frais de relocation, environ un mois de loyer lorsqu’on fait appel aux services d’une agence.


I. B.: Quel indicateur supplémentaire peut-on donner à l’investisseur pour guider son achat ?


S. D.: Il faut pouvoir se projeter sur une revente immédiate, même ce n’est évidemment pas le but de l’investissement. En cas d’accident de parcours obligeant à revendre, il faut prévoir une décote d’environ 8 % à cause des frais qui ne seront pas récupérables ; mais en dehors de cette décote, le prix doit rester sensiblement le même. L’investisseur peut se renseigner sur les prix par le biais de la presse spécialisée ou des sites Internet des professionnels. Et rien ne remplace la visite sur place pour se rendre compte de l’environnement. Envisager une revente rapide permet d’ausculter le marché local avec précision et de savoir si le bien correspond à un marché réel.




Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur