L'AVIS DE L'OBSERVATOIRE IMMOBILIER DU CRÉDIT FONCIER

Des dynamiques prometteuses

L'AVIS DE L'OBSERVATOIRE IMMOBILIER DU CRÉDIT FONCIER
L'AVIS DE L'OBSERVATOIRE IMMOBILIER DU CRÉDIT FONCIER


La direction des études et de l'observatoire immobilier du Crédit Foncier (groupe Caisse d'Epargne) a édité en juillet dernier une étude sur l'investissement en immobilier résidentiel neuf. Ses résultats sont assez positifs pour la métropole nantaise. Au regard de son évolution démographique (+ 4,7% entre les deux derniers recensements), de son attractivité économique et des projets d'aménagement de son territoire, elle se situe parmi les agglomérations ayant les meilleures capacités de résistance et de rebond, avec Lyon, Toulouse, Strasbourg et Lille notamment. Selon cette analyse, Nantes et tout le littoral semblent “dynamiques” et “prometteurs”. Sur l'agglomération nantaise, “malgré tous les programmes construits ces dernières années, le marché de la location privée demeure tendu, y est-il affirmé. Les taux de vacance sont faibles et la rotation des occupants s'est ralentie. Les programmes en cours (notamment de résidences étudiants) trouveront preneurs dès lors que les montants de loyers seront raisonnables”.


D'après le Crédit Foncier, les Pays de Loire est une des rares régions où les loyers plafonds de la Loi Scellier sont globalement adaptés aux prix du marché. La baisse des prix à l'achat (jusqu'à - 5 % prévu entre juin 2009 et juin 2010 selon les secteurs de l'agglomération, les biens et l'importance de l'offre) conjuguée à la résistance des loyers (jusqu'à - 3 %) a entraîné une hausse des taux de rendement. À Nantes, il atteint 4,5 %, une moyenne supérieure à celle de Rennes (4,3 %) et équivalente à celle de l'Est parisien.


En prenant compte de l'évolution de la valeur du bien, ce résultat est ramené à 2,5 % mais selon les experts du Crédit Foncier, la rentabilité globale (rendement locatif + évolution de la valeur du bien) devrait remonter sur l'année à venir, entre 2,9 et 3,1 %.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur