L'avantage d'être primo-accédant

“L'immobilier neuf est trop cher pour moi”,

L'avantage d'être primo-accédant
L'avantage d'être primo-accédant

regrettent des primo-accédants en omettant que des mesures gouvernementales allègent l'achat de la résidence principale. Sous conditions de ressources, ils bénéficient de prêts à taux zéro, du PAS, de subventions des collectivités, mais aussi et surtout d'une TVA à 5,5 % au lieu de 19,6 %. Cette taxe au régime minceur représente une économie de 14 %.


Un bémol : elle ne s'applique que sur les biens des quartiers en rénovation urbaine ou en location accession ou encore en pass-foncier.


Le promoteur-constructeur Expansiel, dont la clientèle se compose à 95 % d'utilisateurs, joue à fond ces dispositifs tout en sécurisant l'achat en cas d'incident de la vie. “Nous accompagnons les acquéreurs, même aux revenus modestes de 1 500 €par mois, afin qu'ils deviennent propriétaires pour le montant de leur loyer”, ajoute le chef des ventes Frédéric James. Des projets viennent d'être lancés : 150 lots en BBC à 3 050 €/m2, parking compris, à Athis-Mons (en pass-foncier puis en location-accession en octobre) ; une petite résidence de 35 appartements à Choisy-le-Roi, à 3 400 €/m2, dont 30 en location-accession ; à Fresnes (30 lots en location-accession), dans le centre de Limeil-Brévannes en rénovation urbaine à 2 800 €/m2, à Orly, à Lieusaint...


De son côté, le groupe Constructa développe sous la marque Propria des opérations dédiées aux primo-accédants et vient de nouer un partenariat avec le Crédit Foncier de France, dont l'expertise permettra d'optimiser financement et aides publiques. “Nos clients peuvent ainsi gagner 15 à 20 % sur leur investissement dans le neuf”, précise-t-il. L'offre de Propria comprend un programme dans le quartier au renouvellement urbain bien avancé du Val Fourré, à Mantes (à partir de 2 280 €/m2) et un autre à Limeil-Brévannes (à partir de 2 133 €/m2).

Services