1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. Jean-Luc Moudenc : " Il faut beaucoup plus d'accession à la propriété "

Jean-Luc Moudenc : " Il faut beaucoup plus d'accession à la propriété "

Député de la troisième circonscription de la Haute-Garonne, ancien maire de Toulouse, UMP

Jean-Luc Moudenc : " Il faut beaucoup plus d'accession à la propriété "
Jean-Luc Moudenc : " Il faut beaucoup plus d'accession à la propriété "

Explorimmoneuf : Quel constat faites-vous en matière de logement dans votre ville ?


Jean-Luc Moudenc (UMP). Il y a d’un côté plus de 16 000 demandeurs de logements sociaux à Toulouse, dont près de 5 000 qui habitent déjà le parc HLM. En 2012, une demande de logement social sur quatre seulement a été satisfaite. De l’autre côté, entre 2009 et 2012, la ville est passée de 13 991 à 20 516 logements vacants, soit 6 525 de plus sur une période de quatre ans. Enfin, pour beaucoup, le niveau de prix reste élevé et contribue à chasser dans la périphérie ceux qui veulent devenir propriétaires.


 


Explorimmoneuf : Si vous êtes élu, quelles seront vos priorités pour faire face à la demande de logements, tant sociaux que libres ?


Jean-Luc Moudenc. Ma priorité ira à l’accession à la propriété. Bien entendu, nous poursuivrons la construction de logements sociaux, en conformité avec la loi qui en impose désormais 25 %. Je considère le logement social comme un minimum. Je me refuse à en faire le seul objectif. Je souhaite que beaucoup plus de Toulousains puissent accéder à la propriété. J’aurai l’occasion de détailler notre projet sur ce point, mais je peux d’ores et déjà dire que nous favoriserons le déclic de l’accession à la propriété, sociale ou non, par des prêts à taux zéro.


 


Explorimmoneuf : Quelles actions jugez-vous utiles de mener par ailleurs ?


Jean-Luc Moudenc. Le marché locatif neuf se porte bien sans intervention de la collectivité locale. En revanche, il faut mobiliser le parc locatif existant. Nous proposerons de contractualiser un accord avec les propriétaires pour une remise sur le marché locatif des appartements disponibles. Par exemple, avec un financement de la réhabilitation du logement par la collectivité qui, en échange, le louerait jusqu’au remboursement de l’aide. Le bien serait ensuite restitué à son propriétaire. Voilà une méthode innovante qui ne coûterait quasiment rien.


 


Explorimmoneuf : En matière d’aménagement urbain quels sont les projets qui vous paraissent les plus urgents à mettre en oeuvre ?


Jean-Luc Moudenc. Le projet urbain le plus important sera celui de Matabiau, avec l’arrivée de la LGV en 2024. Un autre enjeu, plus diffus mais considérable, est celui de la mise en valeur des quartiers et des faubourgs. Le maire sortant avait promis un traitement équitable du territoire. Il a en réalité privilégié l’hypercentre. Je pense qu’il faut étendre aux faubourgs le centre-ville qui est aujourd’hui saturé. L’amélioration des transports en commun, avec la création de la troisième ligne de métro que nous proposons, sera une révolution et un élément d’attractivité considérable. Par ailleurs, nous proposerons une démarche d’ensemble pour aider à la rénovation des logements anciens dégradés du centre-ville.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur