Grand-Ouest : Bretagne et Pays de la Loire

Sans surprise, les villes les plus dynamiques sont celles qui concentrent emplois et universités, tout en affichant une belle qualité de vie. A ce jeu, Rennes et Nantes tirent leur épingle du jeu d'autant plus facilement que la desserte TGV les a rapprochées de la capitale. Côté prix, après des années de hausse à deux chiffres, c'est l'accalmie. Pour autant, les primo-accédants ont du mal à se loger en ville et se tournent de plus en plus vers les villes périphériques pour trouver leur bonheur.

Grand-Ouest : Bretagne et Pays de la Loire
Grand-Ouest : Bretagne et Pays de la Loire

Nantes, en pleine évolution. "Depuis septembre, nous constatons une accalmie tout à fait significative. Les rythmes de vente se sont calmés et les prix s'assagissent", explique maître Sophie Chupin de la Chambre des notaires de Loire-Atlantique. Les programmes neufs, nombreux à Nantes, affichent un prix moyen de 2 892 e/m2, mais il peut dépasser les 3 000 e/m2 aux meilleurs emplacements. En coeur de ville, le projet de l'île de Nantes est la plus grande opération d'aménagement actuelle, avec 350 ha, en bord de Loire et à 5 mn du centre. D'ici 2008, le vent de la transformation soufflera également sur la pointe est de l'île, dans le secteur Malakoff Pré-Gauchet. Coupé du reste de la ville par les voies ferrées, il sera relié au centre par de nouvelles voies de circulation et accueillera logements, locaux d'activité, bureaux et équipements publics. D'autres quartiers, moins centraux, évoluent également, comme Chantenay- Sainte-Anne. Commerces rénovés, petite place plus sympa et prolongement du tramway dans le bas de Chantenay : tout cela a entraîné une hausse des prix de près de 16 % depuis 2005, qui restent malgré tout parmi les plus bas de la commune.


Rennes, des quartiers en devenir. D'après la Chambre des notaires, les prix moyens tournent autour de 2 200 à 2 500 e/m2 et de 2 700 e/m2 pour les logements neufs. Au nord-ouest de Rennes, le quartier Villejean- Préfecture est le paradis des primoaccédants, malgré la progression de 7 % des prix. Il faut dire que les nombreux logements neufs de Beauregard s'y négocient en moyenne autour de 2 200 e/m2, offrant aux jeunes couples un quartier neuf à des prix encore abordables. Côté infrastructures, après l'ouverture d'une crèche à la rentrée, une école, un complexe sportif, un local associatif et une maison de retraite sont au programme, pour un quartier qui devrait accueillir à terme 4 000 logements neufs et 10 000 habitants. Deux autres ZAC prendront la suite : La Courrouze et Baud-Chardonnet, qui représentent des milliers de logements, de commerces et de bureaux.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur