Cap sur les résidences de tourisme

Le Censi-Bouvard vous autorise à investir notamment dans une résidence de tourisme, dès lors qu’elle est classée. Un placement qui mêle plaisir et rendement.

Cap sur les résidences de tourisme
Cap sur les résidences de tourisme

Les résidences de tourisme et/ou d’affaires sont éligibles au Censi-Bouvard et ont l’avantage d’offrir des équipements très séduisants (piscine, spa, espace bien-être...), mais vous devrez y consacrer une enveloppe assez conséquente, de l’ordre de 200 000 à 300 000 €, voire beaucoup plus. Il est vrai que les petites surfaces n’ayant plus la cote, les promoteurs ont rayé les studios cabines de leurs programmes et construisent désormais de vrais appartements, avec des volumes confortables et plus adaptés aux souhaits des touristes d’aujourd’hui. Sachez que, dans le cadre d’une résidence de tourisme, vous avez la possibilité d’opter pour une occupation personnelle du bien quelques semaines par an si vous le désirez, sachant toutefois que vous y perdrez un peu en rentabilité.


 


L'emplacement : premier critère de sélection


En résidence de tourisme, n’achetez cependant pas n’importe où. Si vous optez pour une résidence de tourisme à la mer, à la campagne, à la montagne ou encore en ville, privilégiez les stations très touristiques, c’est-à-dire celles qui ont les taux de remplissage les plus élevés. À la mer, ne lésinez pas et optez pour les grandes stations balnéaires de la côte ouest ou de la Côte d’Azur. À la montagne, investissez dans des stations de haute altitude (au moins 1 500 à 1 600 m) de façon à vous assurer un enneigement maximal. Depuis une dizaine d’années, beaucoup de résidences de tourisme ont été réalisées dans des secteurs de moyenne montagne. Et faute d’enneigement suffisant, certaines d’entre elles n’offrent pas toujours les taux de remplissage souhaités. Malgré tout, c’est en montagne que ces taux sont les plus élevés, de l’ordre de 80 %. Parmi les critères à bien peser, il faut également citer la qualité de l’exploitant de la résidence. Dans la mesure où vous lui confierez la gestion de votre bien pendant au moins 9 ans, assurez-vous que c’est un vrai professionnel de la gestion de ce type de résidence et qu’il vous servira un rendement cohérent avec le potentiel de la station et non un rendement surévalué pour vous appâter. Dans ce dernier cas, vous pouvez en effet craindre qu’à défaut de taux de remplissage satisfaisant, l’exploitant ne soit obligé de réduire le rendement qu’il vous verse.


 


Les plus de la résidence de tourisme

  • Un placement plaisir
  • Une réduction d’impôt de 11 % et le remboursement de la TVA (19,6 %)
  • Un rendement de l’ordre de 3,5 à 4 %

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur