Bénéficiez de rendements attractifs dans l'immobilier

Plus sûre que la Bourse, plus dynamique que les produits d’épargne, la pierre constitue un placement pérenne et performant. De quoi vraiment booster son patrimoine.

Bénéficiez de rendements attractifs dans l'immobilier
Bénéficiez de rendements attractifs dans l'immobilier

Si l’immobilier faisait figure de placement de « bon père de famille », sans grand éclat au regard des placements boursiers, force est de constater qu’aujourd’hui la donne a changé. Depuis le déclenchement de la crise financière en 2008, les marchés boursiers ont beaucoup perdu et peinent à se redresser. Pour preuve, entre 2008 et 2009, le CAC 40 avait chuté de plus de 40 % et son évolution est restée négative en 2010 et 2011. Quant à l’année 2012, elle ne devrait pas non plus constituer un bon millésime.


 


Le choix de la sécurité


Produit fétiche des épargnants, l’assurance-vie n’est guère mieux lotie, que le contrat soit en euros ou en unités de compte. Un contrat en euros rapporte tout au plus 3 à 3,5 % aujourd’hui, ce qui, compte tenu de l’inflation et de la fiscalité, permet tout au plus de maintenir son capital. L’épargne réglementée n’ouvre pas de meilleures perspectives, même si elle est défiscalisée, le livret A n’offrant qu’une rémunération de 2,25 %. Un peu plus pour le plan épargne logement (PEL) qui, pour sa part, sert 2,50 % d’intérêts (augmentés d’une prime d’État en cas de prêt à l’issue de la phase d’épargne). Il n’y a guère que les super livrets à offrir des rendements supérieurs, de l’ordre de 4 à 5 %, mais sur des durées très limitées. Dès lors, il ne faut pas s’étonner de voir les investisseurs revenir vers la pierre, à nouveau parée de bien des atouts. Valeur refuge par excellence, elle offre encore, malgré la hausse des prix des dernières années, des taux de rendement oscillant entre 3 et 4,5 % dans le neuf et de 4 à 5 %, voire 6 à 7 % dans l’ancien. Ces niveaux de rendement sont bruts, évidemment, et hors avantages fiscaux. Si vous y ajoutez la réduction d’impôt d’un dispositif comme le Scellier classique ou le Scellier intermédiaire, vous pouvez, au bas mot, doper votre investissement d’un à deux points. Ce qui est loin d’être négligeable. Enfin, l’immobilier n’est pas un simple bout de papier. Vous disposez d’un bien physique quine s’envolera jamais en fumée. Certes, il peut perdre de sa valeur temporairement, comme cela s’est produit durant certaines crises immobilières. Mais, dans l’ensemble, l’immobilier reste « une valeur sûre ». La baisse des prix n’a pas d’incidence sur un bien loué – du moins tant que vous ne vendez pas. Crise ou pas, vous percevez vos loyers et disposez d’un revenu complémentaire bien utile, notamment à l’âge de la retraite.

Services