1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À Patrick ALARY, président de la Fédération des promoteurs immobiliers de Provence

3 QUESTIONS À Patrick ALARY, président de la Fédération des promoteurs immobiliers de Provence

"Nous allons retrouver sur le marché des secundo-accédants"

3 QUESTIONS À Patrick ALARY, président de la Fédération des promoteurs immobiliers de Provence
3 QUESTIONS À Patrick ALARY, président de la Fédération des promoteurs immobiliers de Provence


Explorimmoneuf. Quel regard portez-vous sur 2010 dans les Bouches-du-Rhône et à Marseille ?


Patrick Alary. L’année 2010 a été une année exceptionnelle pour le marché du logement neuf, notamment en raison de taux d’intérêts très bas et de mesures incitatives qui prenaient fi n cette année-là, comme le doublement du PTZ (et à 150 % fi n 2010) ou le pass-foncier ainsi que le dispositif Scellier optimal. Ces paramètres ont permis de voir les réservations s’accroître de 17 % dans les Bouches-du-Rhône et de 22 % à Marseille. Même à Aix-en-Provence, les réservations ont progressé de 36 %, à 517 logements et les mises en ventes ont connu une augmentation de 76 %.


Le marché aixois est dynamique mais l’off re commerciale reste faible avec 200 logements. Le marché est ainsi très tendu, avec 4 mois de vente à Aix-en-Provence et 5 mois dans les Bouches-du-Rhône et à Marseille.



Que s’est-il passé en matière de prix et de concentration de l’off re à Marseille ?


P. A. Selon les résultats de l’Observatoire Immobilier de Provence, la progression des prix des logements neufs a été de 8 % à Marseille, avec une moyennede 3 800 €/m2 mais 50 % de l’off re est à un niveau supérieur à4 000 €/m2 et se concentre sur les 8e et 9e arrondissements, ce qui entraîne cette moyenne des prix qui, hors de ces secteurs, est plutôt aux alentours de 3 600 €/m2. Il convient donc de pondérer cette hausse des prix car l’off re était rare dans ces arrondissements.


À Marseille, l’off re de logements est concentrée dans les 10e, 11e et 12e arrondissements avec 31 % de l’off re, notamment avec la Zac La Capelette, ainsi que les 13e, 14e, 15e et 16e qui représentent 24 % de l’off re. Enfi n, en matière de mises en vente, la majorité des logements sont des 3-pièces (40 %) et des 2-pièces (30 %). Il ne faut pas oublier que le locatif reste important dans la ville et que le marché représente 60 % d’investisseurs.



Les perspectives sont donc bonnes ?


P. A. Nous pensons eff ectivement que 2011 sera une bonne année, peut-être moins que 2010 en raison de l’anticipation d’acquéreurs qui ont profi té des anciennes mesures très solvabilisantes. Dans lamesure où le marché de la revente se fl uidifi e, nous allons pouvoir retrouver des secundo-accédants et nous attendons beaucoup du PTZ+. Il faut cependant être attentif aux prêts d’accompagnements qui devront rester attractifs.


Patrick ALARY est également président de commission « Logement neuf », de l’Observatoire Immobilier de Provence.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur