Quel apport faut-il ?

Si jadis les banques acceptaient de financer les emprunteurs à 100 %, ce n’est plus vraiment le cas, sauf pour ceux dotés d’un excellent profil.

Quel apport faut-il ?
Quel apport faut-il ?

Dans un contexte où les banques prennent des risques très mesurés en matière de crédit, inutile de préciser que plus votre apport sera conséquent, plus vous aurez de chance d’obtenir un crédit et de décrocher un taux plancher. Vous devez en effet mettre la banque en confiance et l’apport constitue en cela un élément primordial. Il permet à l’établissement d’être assuré que si vous revendez alors que les prix sont en baisse, il sera remboursé. Bref, dans la mesure du possible, présentez un apport de 10 % minimum. De toute façon, dites-vous bien que moins vous emprunterez à la banque, moins vous rembourserez et moins vous coûtera votre crédit. Autre atout, vous resterez ainsi dans les critères de solvabilité que les banques ont fixés. Sachez, en effet, qu’elles ne vous prêteront que si votre taux d’endettement ne dépasse pas 30 à 33 % de votre revenu disponible. Si vous disposez de 3 500 € de ressources par mois et que votre mensualité atteint 1 100 € par mois, votre dossier passera sans doute. En revanche, si l’achat du logement implique une échéance de 1 300 ou 1 400 € par mois, votre dossier sera rejeté. Sauf, bien sûr, si votre apport fait baisser cette charge.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur