Profitez encore des conditions attractives

Financement, achats, crédits... l’immobilier en ce début cette année devrait s’inscrire dans la continuité de la fin 2013. Décryptage.

Profitez encore des conditions attractives
Profitez encore des conditions attractives

Bonne nouvelle : les premiers mois de 2014 devraient restser favorables à des taux de prêts immobiliers toujours très bas. Bien sûr, ils vont rester dépendants de l’évolution du fameux OAT 10 ans qui sert de référence aux banques pour fixer les taux accordés aux particuliers. Mais, la dégradation de la note souveraine de la France par Standar and Poor’s en novembre n’ayant eu aucun effet sur les marchés financiers, le scénario d’une hausse n’est donc pas à envisager pour le moment. Seul bémol : ces taux des prêts immobiliers sont arrivés à un niveau si bas – autour de 3 % –, que le potentiel de baisse est désormais limité. Les candidats à l’emprunt qui présentent de très bons dossiers pourront encore négocier autour de 2,5 %. Et il s’agit peut-être des derniers mois où les conditions vont être aussi favorables pour les acheteurs. Car à ces taux faibles ajoutent un effet de baisse des prix de l’immobilier, mais limitée. L’évolution entre – 5 % et – 2 % – ne devrait pas changer dans l’ancien, et afficher une stabilité dans le neuf. Faiblesse de l’offre et construction neuve bien loin de ses objectifs obligent, l’effondrement des prix tant attendu par certains n’est pas programmé pour cette année. Il va donc falloir profiter de cette accalmie encore durable sur le front du crédit et des prix de l’immobilier, d’autant que les banques n’ont pas encore durci les conditions d’octroi du crédit. Cependant, dans un contexte encore morose, elles vont plus que jamais se montrer vigilantes sur la capacité de financement des futurs propriétaires.


 


Les clés :

  • Des taux de crédit immobilier toujours bas.
  • Pas de chute des prix.
  • Des banques toujours prudentes dans l'attribution des crédits.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur