Economisez sur la prime d'assurance de votre crédit

Point crucial du taux de crédit, la prime d'assurance. Souvent non comptabilisée dans le pourcentage
annoncé, elle est pourtant quantité non négligeable. Pensez à faire jouer la concurrence.

Economisez sur la prime d'assurance de votre crédit
Economisez sur la prime d'assurance de votre crédit

Lorsque le banquier vous annonce le taux de crédit, celui-ci n'inclut généralement pas le coût de l'assurance décès-invalidité. Pourtant, ce coût est loin d'être indolore. En effet, dans les contrats « groupe » proposés par les assureurs, il s'établit entre 0,35 et 0,50 % du capital emprunté. Et ce taux ne vaut que pour une seule tête assurée. Si vous empruntez à deux, cela signifie que si le décès ou l'invalidité survient, l'établissement ne vous garantira la prise en charge que sur la base de 50 % du capital restant à rembourser.
En revanche, si vous souscrivez l'assurance sur deux têtes, la somme restant à rembourser sera intégralement payée par l'assureur. Mais, pour bénéficier d'une telle largesse, encore faut-il accepter de payer le double de la prime. Par exemple 0,70 % au lieu de 0,35. Et si votre taux de départ s'établit à 4,20 %, il bondira donc à 4,90 %. Reste que, depuis le 1er septembre 2010, (loi Lagarde 1er juillet 2010), les banquiers ne peuvent plus vous imposer leur contrat d'assurance « groupe », ce qui était très fréquent auparavant. Autrement
dit, vous pouvez faire jouer la
concurrence en passant par la
délégation d'assurance, et souscrire
un contrat individuel dans
n'importe quelle compagnie dont
le bénéfi ce est délégué à la banque
prêteuse. Avantage ? Cette solution
s'avère économique
pour les jeunes emprunteurs.
Si vous avez moins de 30 ans par
exemple, vous pouvez décrocher
un contrat dont la prime oscillera
entre 0,10 et 0,15 %. Un bémol :
l'établissement
peut refuser s'il
considère que son
contrat off re une
meilleure couverture
que le vôtre.
Sachez, en eff et, que ces assurances
« low-cost » ont aussi
leurs inconvénients. Dans ces
contrats, il existe un certain
nombre de restrictions (fumeurs,
emprunteurs exerçant une activité
dangereuse, etc.).

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur