1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. L’AVIS DE Béatrice NONIN, responsable de l’animation commerciale chez BNP-Paribas

L’AVIS DE Béatrice NONIN, responsable de l’animation commerciale chez BNP-Paribas

Penser à la capacité de remboursement

L’AVIS DE Béatrice NONIN, responsable de l’animation commerciale chez BNP-Paribas
L’AVIS DE Béatrice NONIN, responsable de l’animation commerciale chez BNP-Paribas


Le remboursement du PTZ + tient compte de la composition de la famille et de ses revenus.


Dix profi ls d’emprunteurs ont été défi nis et, selon le profi l, les conditions changent. Pour les quatre premières tranches, celles des revenus les plus modestes, le remboursement s’eff ectue en deux temps. Pendant la première période, l’emprunteur rembourse 55 à 85 % de son prêt et, pendant la seconde, ce qui n’a pas été payé pendant la première période, sur une durée de 2 à 7 ans. Le prêt peut ainsi aller jusqu’à 30 ans.


Les autres profi ls n’ont qu’une seule période de remboursement et plus ils sont aisés, plus la durée de leur PTZ + est courte, pouvant être ramenée à 60 mois. Ce mécanisme oblige les banquiers lisser les mensualités car, dans certains cas, entre le PTZ + et le prêt complémentaire nécessaires au fi nancement, nous nous heurtons à un problème de capacité d’endettement. À titre d’exemple, un PTZ de 100 000 e sur 5 ans induit une mensualité de plus de 1 600 e par mois et grève la capacité d'endettement de l’emprunteur. Le lissage permet d’alléger la mensualité du prêt complémentaire, le temps de rembourser le PTZ +. Et si cela ne suffi t pas, l’emprunteur peut aussi demander à réduire le montant de son PTZ.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur