• Le Figaro.fr
  • Actu
  • Le Scan Politique
  • International
  • Économie
  • Bourse
  • Décideurs
  • Le Scan Éco
  • Sport 24
  • Le Scan Sport
  • Culture
  • Lifestyle
  • Madame
  • Figaro Store
  • FigaroTV
  • TVMag
  • Santé
  • Étudiant
  • Figarochic.cn
  • Histoire
  • Nautisme
  • Golf
  • Figaroscope
  • Voyage
  • Enchères
  • Vin
  • Jardin
  • Météo consult
  • Annuaire santé avec PagesJaunes
  • Le particulier
  • Cadremploi
  • La chaîne météo
  • Keljob
  • Kelformation
  • Ticketac
  • Cplussur

3 conseils avant d'investir dans un bien immobilier neuf

Frais de notaire réduits, performances énergétiques, aménagement optimisé et personnalisable… Les avantages du neuf par rapport à l’ancien sont nombreux. Il convient toutefois de s’assurer que les plans et images de synthèse sont cohérents avec la réalité, que le promoteur est fiable et que votre financement prend bien en compte le caractère neuf du logement. Explications.

3 conseils avant d'investir dans un bien immobilier neuf
3 conseils avant d'investir dans un bien immobilier neuf

Confronter les plans et perspectives à la réalité du terrain avant d'investir

Les promoteurs qui construisent un programme immobilier neuf proposent aux potentiels acquéreurs toutes sortes de plans et de perspectives de leur futur habitat.

Les candidats à l’achat peuvent être séduits par un plan de logement et par les images de l’ensemble dans lesquelles on retrouve généralement des familles heureuses, peu de voitures et beaucoup d’espaces verts.

Vérifiez les plans du bien neuf

Il est conseillé d’abord de vérifier que le plan soit adapté. Difficile en effet de se rendre compte des dimensions d’une pièce sur un bout de papier. Certains promoteurs proposent une imagerie 3D afin d’être mis en situation. D’autres disposent d’appartements-témoins. À défaut, reportez les mesures au sol dans votre pièce afin de vérifier que la salle de bain ou la chambre par exemple ne soient pas trop exigües.

Notons qu’aujourd’hui, dans les programmes neufs, la taille des pièces est normée, ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises.

Plus aléatoire, la perspective de l’ensemble ne doit pas être ce sur quoi vous déciderez d’acheter ou pas. Avant que la verdure l’emporte sur les bâtiments du lotissement, il faudra quelques années.

Renseignez-vous sur l'environnement pour votre investissement immobilier

En outre, ce n’est pas parce que vous achetez un bien neuf que vous ne devez pas inspecter l’environnement. Rendez-vous sur place pour appréhender le terrain et, si les travaux ont commencé, les constructions et voies de circulation.

Et il est également recommandé de venir de jour comme de nuit pour vous assurer qu’une discothèque, une autoroute ou une déchetterie trop proche ne soit pas susceptible de nuire à votre tranquillité.

Vérifier la fiabilité du promoteur

Avant de signer un contrat de réservation, renseignez-vous sur le promoteur. Cela est nécessaire pour vous assurer que votre bien sera livré dans les délais annoncés et éviter un potentiel dépôt de bilan. Tentez donc d’en savoir davantage sur sa solidité financière via des sites internet spécialisés.

Nous ne saurons également trop vous conseiller d’aller voir les différentes réalisations de ce promoteur. Vous pourrez ainsi juger de la qualité des espaces communs et, pourquoi pas aborder l’un des habitants afin de savoir s’il est satisfait de son achat. Qui sait, il vous proposera peut-être même une visite.

Vérifiez les garanties du promoteur

Enfin, vérifiez que le promoteur est bien titulaire des garanties légales en vigueur :

  • la garantie de remboursement,
  • la garantie d’achèvement,
  • la garantie de parfait achèvement,
  • la garantie de bon fonctionnement, dite garantie biennale,
  • la garantie décennale.

Cette vérification fait partie des règles d’or de l’achat sur plan et vous permet de vous couvrir face aux risques que peut revêtir la commande d’un logement en VEFA.

Contrôler les modalités de son financement

Parmi les avantages à acheter dans le neuf, vous bénéficierez, sous conditions, de la possibilité de souscrire un prêt à taux zéro.

Si votre banquier connaît sans doute ce type de coup de pouce, il est tout de même nécessaire d’examiner si votre situation vous permet d’y accéder. Car même si les taux d’intérêt sont bas, le PTZ vous garantit quelques économies significatives.

Pensez aux dispositifs fiscaux pour optimiser votre investissement immobilier

Et si votre achat constitue un investissement locatif, le dispositif Pinel pourrait, là encore sous conditions, vous ouvrir droit à une importante réduction d’impôt. En consentant à louer par exemple le bien pendant 12 ans, vous pourriez bénéficier d’un avantage fiscal correspondant à 21% du prix d’acquisition.

Services