Politique de logement à prix maitrisé à Marseille

Christelle Soul : L’une des difficultés des logements à prix maîtrisés – qui représentent 20 % des logements en opérations publiques ou privées – est qu’ils contribuent à dérégler le marché du logement neuf. Nous assistons à une véritable course à ce type de logement qui parasite l’ensemble des programmes, dans la mesure où l’accédant en logement libre ne comprend pas les différences de prix observables. Quand un logement à prix maîtrisé est vendu 2 600 euros le m2 dans certains secteurs, il faut admettre que parfois, cela n’a aucun lien avec le marché local. Comment expliquer ces différences à ceux qui achètent à 3 500 €/m2, le prix réel d’un logement ?

Politique de logement à prix maitrisé à Marseille
Politique de logement à prix maitrisé à Marseille

Jean-Christophe Sola : Grâce à la politique de logements à prix maîtrisés qui peuvent représenter jusqu’à 100 % d’une opération dans certains arrondissements ciblés, nous sommes satisfaits de pouvoir réaliser des ventes dans le cadre du dispositif “Chèque premier logement”. Cette démarche nous permet d’enregistrer des rythmes de commercialisation cohérents sur la quasi-totalité des secteurs concernés.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur