Villeurbanne, futur foyer des gratte-ciel

PHOTOS. Le quartier historique de la ville va s’enrichir de 7 hectares supplémentaires, peuplés d’immeubles de grandes tailles au sein desquelles 900 logements seront créés.

Villeurbanne, futur foyer des gratte-ciel
Villeurbanne, futur foyer des gratte-ciel

C’est en quelque sorte un retour aux sources pour Villeurbanne. Le centre-ville de l’agglomération avait été réalisé de toutes pièces en 1930, sous l’impulsion de Lazare Goujon, maire de l’époque, et de l’architecte Môrice Leroux. Un cœur historique qu’on appelle "le quartier des Gratte-Ciel". Ce dernier devrait s’enorgueillir de nouveaux bâtiments à l’horizon 2027, à l’occasion du grand projet d’aménagement "Gratte-Ciel Centre-Ville". L’opération prévoit, entre autres, la construction de 900 logements supplémentaires à Villeurbanne, répartis sur une surface de 7 hectares.


L’agence Nicolas Michelin et associés (ANMA) est en charge de l’aménagement du projet. Une opération pas comme les autres, qui semble émouvoir l’urbaniste : "En 1934, le projet s’est réalisé de manière tout à fait exceptionnelle, de la volonté d’un maire très déterminé et visionnaire. Il choisit l’architecte Môrice Leroux qui met en place une architecture monumentale, faite d’immeubles hauts à gradins, réalisés en une seule fois. Ces immeubles blancs presque tous similaires sont pensés pour l’homme, avec balcons et terrasses, conjuguant intimité et partage. Aujourd’hui, construire une telle opération en une seule fois, avec une même architecture est quasiment impossible de par nos procédures, nos délais et l’économie immobilière." (Cliquez pour agrandir)

Gratte-Ciel Centre-Ville viendra ajouter quelques 60 000 m² de logements en accession libre, à prix maîtrisés et sociaux ainsi que des équipements publics (lycée, gymnase…) à ce morceau d’histoire de Villeurbanne. (Cliquez pour agrandir)


Développement durable vs hygiénisme


Pour conserver l’esprit avant gardiste de l’époque, l’urbaniste compte passer de l’hygiénisme architectural des années 30 au bâtiment responsable sur le plan énergétique.  Le principe d’une architecture en gradins sera conservé,  faisant ainsi échos au passé, avec une forte variété d’immeubles. Certains d’entre eux dépasseront les 50 mètres. La présence de végétaux sur et autour des différents bâtiments offrira à cette allée de blancheur quelques touches colorées. (Cliquez pour agrandir).

La première livraison devrait arriver entre 2018 et 2019. La seconde tranche entre 2023 et 2024 et la dernière pour 2027. Une opération majeure pour une ville qui attire de plus en plus, comme nous vous le révélions il y a peu dans notre palmarès des villes où investir Explorimmo / Explorimmoneuf. Villeurbanne passait alors en 9ème position, après s’être installée à la dixième place en 2015. Il ne serait pas impossible de retrouver l’agglomération sur le podium dans les 10 années à venir… si aucun couac ne vient freiner l’opération. (Cliquez pour agrandir)

Crédit photo : Ville de Villeurbanne

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur