Acheter dans le neuf : comment faire de bonnes affaires ?

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier neuf et que vos revenus sont moyens, voire modestes, il existe des solutions qui feront de votre projet une réalité. Ne passez pas à côté des bonnes affaires et profitez des aides financières qui allégeront la note.

Acheter dans le neuf : comment faire de bonnes affaires ?
Acheter dans le neuf : comment faire de bonnes affaires ?

Achat en VEFA : positionnez-vous parmi les premiers … ou les derniers acquéreurs

La Vente en état futur d’achèvement, est un contrat par lequel vous acquerrez un bien immobilier en cours de construction, qu’un vendeur s’engage à vous livrer, une fois achevé. Vous choisissez ce bien sur la base de plans et de documents descriptifs.

Pour obtenir des conditions financières plus intéressantes, vous devez faire partie des premiers acheteurs et vous manifester dès le lancement du projet. Il n’est en effet pas rare que les promoteurs offrent un rabais sur le montant global ou encore des équipements fournis gratuitement lors du démarrage d’un programme, afin d’accroître sa notoriété auprès du public. A partir du moment où vous décidez d’acheter un logement neuf, faîtes donc de ce projet votre priorité. Tenez-vous informé, très régulièrement, de tous les programmes immobiliers neufs lancés dans le secteur que vous avez choisi.

La phase finale d’un programme immobilier peut également représenter une opportunité financière intéressante. Certains lots ne sont toujours pas vendus – certains acquéreurs doivent renoncer lorsqu’ils n’obtiennent pas leur prêt ! – et les promoteurs tendent à les proposer avec une décote de 10 % à 30 %. Mais rassurez-vous cette réduction ne signifie en rien que le logement présente des défauts.

Finissez les travaux vous-même

Un décret du 25 juin 2019 permet d’achever les travaux soi-même - ou de les faire réaliser par l’entreprise de son choix - dans un logement vendu par un promoteur dans le cadre de la vente en l’état futur d’achèvement (Vefa) et ainsi, de bénéficier d’une réduction.

Cela peut concerner la peinture, la pose de parquet ou encore le montage d’une salle de bain. Ces travaux devront être décrits précisément dans le contrat de réservation du logement, et leur montant estimé.

Bénéficiez des aides gouvernementales et locales

Si vous faîtes partie des ménages à revenus moyens ou modestes et que vous projetez d’acheter pour la première fois votre résidence principale dans le neuf, vous pouvez peut-être bénéficier du Prêt à taux zéro (PTZ). Cette aide peut financer jusqu’à 40% du projet immobilier, sous certaines conditions.

La TVA réduite pour votre achat neuf

Depuis 2014, il est également possible d’acheter un logement neuf et de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5%, contre 20% habituellement. Pour cela, vos ressources ne devront pas dépasser un certain plafond et vous devez vous engager à conserver le bien durant au moins 15 ans. De plus, le logement devra être construit dans un quartier ANRU (Agence Nationale Rénovation Urbaine), dans un secteur situé dans les 300 mètres autour de ces quartiers, ou encore dans des quartiers dits QPV (Quartiers Prioritaires de la Ville).

Le prêt Action logement pour votre achat neuf

Si vous êtes salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole employant au moins 10 personnes, peut-être être vous éligible au Prêt pour l’acquisition dans le neuf proposé par Action logement. Objectif : financer une partie de l’achat de votre résidence principale à un taux préférentiel. Le montant du prêt pourra être compris entre 7000 et 25000 euros, en fonction des zones géographiques.

Services