Quand les promoteurs réinventent les logements

VIDEOS. Appartements connectés, flexibles ou encore évolutifs… Les grands constructeurs tentent d’inventer les logements de demain. Florilège de ces nouveaux concepts qui changeront bientôt notre rapport à l’habitat.

Quand les promoteurs réinventent les logements
Quand les promoteurs réinventent les logements

Et si les promoteurs étaient en train de jouer aux apprentis sorciers du logement ? Mobilisant à tour de bras les savoir-faire de toutes les start-up spécialisées dans l’immobilier, ils produisent de plus en plus de biens innovants, pas nécessairement plus chers, et adaptés aux nouveaux phénomènes de société.


Vinci Immobilier vous aide à faire des économies


On l’appelle Ecosim. Ce simulateur personnalisé permet aux acquéreurs d’anticiper et d’optimiser leur consommation d’énergie et d’eau. Il est ainsi possible de connaître à l’avance le montant de sa facture énergétique et modifier son comportement au quotidien pour payer moins cher. "Aujourd’hui, lorsque vous entrez dans une bulle de vente pour acheter et que vous posez la question des charges, ont vous donne un ratio qui circule dans la profession. Mais il est totalement faux", nous confie Diego Harari, directeur innovation et développement durable chez Vinci Immobilier. Ecosim avec ses algorithmes sert alors de juge de paix, après avoir répondu à un questionnaire détaillé sur ses usages et son mode de consommation en énergie.

L’application qui délivre également des conseils pour réduire sa facture énergétique, n’est toutefois disponible que sur une dizaine de programmes immobiliers du groupe, comme Kaléï dans le 13ème arrondissement de Paris. A quand la généralisation ?






Nexity, laboratoire de la ville de demain


Lancé le 22 février 2017, le Nexity Lab prépare l’arrivée prochaine de la ville intelligente. Un sujet pris au sérieux par le groupe qui investit chaque année vingt millions d’euros dans l’innovation : "Nous savons que l’innovation se partage et la collaboration étroite avec des start up est à la fois une conviction et un axe clé pour inventer et rendre la ville, le quartier, l’immeuble et la vie de nos clients plus fluide, plus pratique et plus propre", explique Alain Dinin, président directeur général de Nexity.

Bon nombre de nouveautés concernent l’immobilier de bureaux, comme l’usage du Lifi pour obtenir internet par la lumière, ou le développement de salles de réunion bioclimatiques, au milieu de potagers verticaux favorables à la biodiversité. Mais certaines se rapportent également aux logements, qu’il s’agisse de la gamme d’appartements My’Coloc, pensés pour la colocation et transformables par la suite en logements familiaux ou l’usage de réseaux sociaux dans les immeubles afin de faciliter les échanges et l’entretien du bâtiment par ceux qui y vivent.







Bouygues immobilier, premier sur le logement connecté


C’est le pari de Bouygues immobilier, pris il y a un an maintenant. Ne faire sortir de terre, à partir du 1er janvier 2017, que des logements 100 % connectés. Une gamme d’habitats s’appuyant sur un système "full radio" sans files et nommé Flexom. Tous ces appartements intègrent les fonctionnalités de base, comme la gestion de l’éclairage ou l’ouverture et la fermeture des volets depuis un smartphone.







Icade mise sur l’habitat évolutif


Si côté logement connecté on n’est pas en reste chez Icade, l’une des cartes avec laquelle le promoteur se différencie est l’habitat évolutif, avec Bihome. Le groupe fait partie des pionniers sur ce segment et s’intéresse à ces sujets depuis 2012. L’idée est de créer des logements adaptés au phénomène de "décohabitation".

L’appartement est doté de deux espaces de vie indépendants (voir plan ci-dessous). La seconde partie peut être utilisée pour loger un parent âgé, un enfant qui souhaite avoir plus d’indépendance, accueillir un locataire ou encore servir, in fine, à agrandir la première surface au cas où la famille s’élargirait. Un T2 pourra ainsi aisément devenir un T3.

Les idées du même genre fourmillent, jusque chez les plus petits promoteurs avec des logements uniquement en bois pour une meilleure isolation. Voire, construit à l’aide d’une imprimante 3D dans certains cas. De quoi donner un second souffle à un secteur qui a mis du temps avant d’amorcer sa révolution numérique.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur