Lyon, une valeur sûre

UNE DYNAMIQUE STABLE . Ville toujours fidèle de notre palmarès, Lyon se maintient, comme l’an dernier, sur la 5e marche du podium, avec de bons indicateurs économiques et immobiliers.

Lyon, une valeur sûre
Lyon, une valeur sûre

Bénéficiant d’une excellente démographie et d’une bonne dynamique en termes d’emploi et d’attractivité pour les étudiants, Lyon reste une valeur sûre pour le placement immobilier. Et l’an dernier, les investisseurs ont marqué leur intérêt plus que d’habitude, dans l’ancien et dans le neuf.


Dans les quartiers les plus prisés, Presqu’île, Tête d’Or, la Part-Dieu, Montchat, les prix tournent autour de 3 500 à 4 500 €/m2. Mais l’offre est réduite, ce qui conduit à des prix élevés.
L’an dernier, les valeurs ont grimpé de 3,6 % dans l’ancien et la hausse devrait se poursuivre. Si vous décidez d’y investir, optez pour les valeurs sûres : Presqu’île, pentes de la Croix Rousse, Saint-Georges, Saint-Jean ou encore les abords du parc de la Tête d’Or.


Un studio ne se vend pas à moins de 120 000-140 000 € (4 000 à 5 000 €/ m2) et se loue entre 450 et 500 € par mois, soit 4,5 % de rentabilité. Portez aussi votre attention sur le 8e arrondissement, proche des facs et des grandes écoles, où un studio ancien peut être acquis autour de 80 000- 90 000 € avec un rendement de 4,5 à 5 %.


Dans le neuf, le Pinel censé s’arrêter à la fin de l’année, précipite les achats des investisseurs. Explorez donc Lyon Confluence, nouveau quartier du 2e arrondissement, devenu l’un des plus recherchés de la métropole. Les prix y sont aujourd’hui très élevés pour des petites surfaces et les rentabilités faibles. Esplanade François-Mitterrand, des studios 26 m2 s’affichent à 166 000 € et des 2-pièces de 37 m2 à 232 000 € qui procureront un peu moins de 2,9 % bruts auxquels s’ajoute l’avantage fiscal Pinel.


Plusieurs secteurs où miser


Autre secteur intéressant, la Part-Dieu, quartier d’affaires en développement où la demande locative est très forte. Si les prix n’autorisent pas une rentabilité importante, le quartier constitue une valeur sûre. Un studio de 29 m2 est commercialisé à 202 900 €, ce qui permet d’espérer un rendement de 2,6 % en Pinel. La rentabilité sera à peine plus élevée du côté du parc de la Tête d’Or : 2,8 à 2,9 % pour un studio de 28 m2 à 175 000 € ou un 2-pièces de 45 m2 à 255 000 €.


Misez aussi sur un secteur comme Gerland, promis à un bel avenir. De nombreuses entreprises et notamment des laboratoires de renom mais aussi des PME innovantes et des pôles d’enseignement supérieur s’y sont installés. Là, au coeur du quartier, après la Zac du Bon lait, se développe la Zac des Girondins (65 000 m2 de bureaux, 10 000 m2 de commerces, 17 000 m2 d’équipements publics et 2 900 logements).


Dans le neuf, comptez autour de 4 500 à 5 000 €/m2 avec des rendements autour de 3 %. Par exemple, non loin de la place Jean-Macé, un 2-pièces de 39 m2 commercialisé à 217 000 € se louera 580 € et rapportera 3,2 %. Autres secteurs en devenir, Vaise et La Duchère (9e arrondissement), où un 3-pièces de 60 m2 affiché à 188 000 € peut espérer une rentabilité de 4,8 %. Explorez aussi des communes comme Villeurbanne ou Vaulx-en-Velin, en pleine métamorphose et où les rendements tournent autour de 3 à 4 %.


INDICATEURS CLÉS LYON

Démographie...................................................................................+ 5,59 %
Emploi.......................................................................................................+ 4,88 %
Étudiants...................................................................................................+ 4,2 %
Prix au m2 moyen dans le neuf (4 015 €)........+ 3 %
Prix au m2 moyen dans l’ancien (3 380 €)..+ 3,6 %
Loyer moyen d’un studio (16 €/m2).................+ 0,6 %
Loyer moyen d’un 2-pièces (12,60 €/m2)....+ 1,1 %
Part des investisseurs dans le neuf........................55 %
Évolution taxe foncière.......................................................17,76 %


Retrouvez les programmes immobiliers neuf de Lyon


NOS CRITÈRES
=> Évolution démographique sur 5 ans (1)
=> Évolution de l’emploi sur 5 ans (1)
=> Part des logements vacants (1)
=> Évolution du nombre d’étudiants sur un an (2)
=> Évolution du prix moyen au mètre carré dans le neuf sur un an à fin 2016 (3)
=> Évolution du prix moyen au mètre carré dans l’ancien sur un an à fin 2016 (4)
=> Évolution du loyer d’un studio sur un an (5)
=> Évolution du loyer d’un 2-pièces sur un an (5)
=> Part des investisseurs dans le neuf (6)
=> Évolution de la part desinvestisseurs6
=> Évolution de la taxe foncière sur 5 ans (7)
=> Niveau moyen des taux de crédit (8)

Sources : 1 (Insee) ; 2 (ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2015/2016) ; 3 (FPI/Perval/notaires) ; 4 (Perval/notaires) ; 5 (Clameur) ; 6 (Fédération des promoteurs immobiliers – FPI) ; 7 (UNPI) ; 8 (Cafpi et Meilleurtaux.com).

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur