Investir en Pinel, ce qu'il faut savoir

10/10/2014

Le dispositif d'investissement locatif Pinel offre des contreparties à l’achat d’un logement neuf. Comment fonctionne-t-il ? Mode d’emploi.

·

1 - Le dispositif Pinel est-il avantageux  ?

Oui. Le dispositif Pinel permet d’acheter un bien neuf pour le louer. L’acheteur bénéficie ainsi d’avantages fiscaux.

2 - Puis-je demander un Pinel pour n’importe quel type de logement ?

Non. Le dispositif Pinel s’utilise uniquement dans le neuf. Le plafond maximum du prix du bien est de 300.000 euros. Ce dernier doit être conforme aux normes énergétiques RT2012. Sans oublier que lors de sa mise en location, vous devrez déterminer le montant du loyer en fonction de la zone dans laquelle se trouve le bien immobilier.

Plébiscité par les investisseurs qui achètent un logement neuf pour le mettre en location, en contrepartie de réduction d'impôt, le dispositif Pinel est prolongé en zones tendues (A et B1) jusqu'au 31 décembre 2021. Les logements situés en zone B2 et C peuvent toujours bénéficier du Pinel mais sous condition. Le permis de construire doit avoir été déposé avant le 31 décembre 2017 et l'acquisition authentifiée chez le notaire au plus tard le 31 décembre 2018.

Plafonds de ressources des
locataires en Euros

Zone A bis

Zone A

Zone B1

Zone B2

Personne seule

36.993€

36 993€

30 151€

27 136€

Couple

55.287€

55 287€

40 265€

36 238€

Personne seule ou couple + 1
enfant à charge

72 476€

66 460€

48 422€

43 580€

Personne seule ou couple + 2
enfants à charge

86 531€

79 606€

58 456€

52 611€

Personne seule ou couple + 3
enfants à charge

102 955€

94 240€

68 766€

61 890€

Personne seule ou couple + 4
enfants à charge

115 851€

106 049€

77 499€

69 749€

Personne seule ou couple + 5
enfants à charge

+12 908€

+11 816€

+ 8 646€

+ 7 780€

Ces plafonds seront révisés tous les 1er janvier. Attention, on ne peut recourir au Pinel que pour deux logements par an.

Sur le zonage

  • Zone A : comprend la partie agglomérée de l’Île-de-France, la Côte d’Azur et la partie française de l’agglomération genevoise.
  • Zone A bis : comprend Paris et 29 communes de la petite couronne.
  • Zone B1 : comprend les agglomérations de plus de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, quelques villes chères comme Annecy, Bayonne, Cluses, Chambéry, Saint-Malo ou La Rochelle, les départements d’Outre-Mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent.
  • Zone B2 : comprend les autres communes de plus de 50 000 habitants et les franges de zone B1.
  • Zone C : reste du territoire.

Notez que ce zonage a été revu et corrigé depuis le 1er octobre 2014. Il faut donc prendre en compte les modifications suivantes :

  • Le reclassement d’une centaine de communes en zone A bis et A.
  • Le passage de ville comme Lyon, Lille ou encore Marseille en zone B1.
  • Le passage en zone B2 de villes comme Caen ou le Havre.
  • Le reclassement de 600 communes de zone C en zone B1 ou B2.

Retrouvez l’intégralité des villes, zone par zone, en cliquant ici.

3 - Puis-je louer à mes ascendants ou descendants avec le Pinel ?

Oui. Cette possibilité est en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Les particuliers ayant recours à ce type de location profiteront des mêmes avantages fiscaux que les autres tant que le foyer fiscal du locataire et du propriétaire demeure séparé.

4 - Les réductions d’impôts du Pinel sont-elles intéressantes ?

Oui. Si les textes ne sont pas modifiés, le dispositif Pinel vous offre la possibilité de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants :

  • Pour une mise en location de 12 ans, il est possible obtenir une réduction d’impôt sur le revenu de 21% sur le prix du bien.
  • Pour une mise en location de 9 ans il est possible obtenir une réduction d’impôt sur le revenu de 18% sur le prix du bien.
  • Pour une mise en location de 6 ans, il est possible obtenir une réduction d’impôt sur le revenu de 12% sur le prix du bien.

Par exemple, pour un investissement de 250.000 euros dans un bien il est possible déduire près de 52.000 euros sur ses impôts pendant 12 ans en louant le bien 6 ans, soit un peu plus de 4000 euros tous les ans.

Attention, la limite de plafonnement pour les niches fiscales reste à 10.000 euros

© Explorimmoneuf

Nos derniers articles sur ce thème :

Dans la même rubrique

Votre avis nous intéresse

Vos réactions

  • Soyez le premier à commenter cet article.