Les ventes de logements neufs toujours au top en Île-de-France

CARTE INTERACTIVE. Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Paris… tous les départements de la région enregistrent des records de transactions pour le second trimestre 2016, malgré une évolution des prix du neuf contrastée.

Les ventes de logements neufs toujours au top en Île-de-France
Les ventes de logements neufs toujours au top en Île-de-France

L’explosion des ventes constatée au 1er trimestre 2016 en Île-de-France était spectaculaire (+ 122 % selon l’Adil 75). Le second trimestre poursuit sur cette lancée. Selon la dernière note de conjoncture de l’agence départementale d’information sur le logement pour la région parisienne (ADIL 75), les transactions progressent de 88 %, avec 6 781 transactions conclues entre les mois d’avril et juin 2016.


Là encore, la faiblesse historique des taux de crédit immobilier, qui ne semblent pas avoir fini de décroître, conjuguée aux dispositifs d’aide à l’acquisition mis en place par le gouvernement (prêt à taux zéro, dispositif Pinel) y sont pour beaucoup dans ces bons résultats.

Départements
Nombre de transactions
conclues au T2 2016
Variation T2 2015 au T2 2016
Paris (75)
321 + 73,5 %
Hauts-de-Seine (92)
1 346 > 100 %
Seine-Saint-Denis (93)
1 071 + 99,4 %
Val-de-Marne (94)
869 > 100 %
Seine-et-Marne (77)
768 + 26,1 %
Yvelines (78)
771 + 52,1 %
Essonne (91)
966 > 100 %
Val d'Oise (95)
669 + 54,9 %
Île-de-France
6 781 + 88 %

Les chiffres des mises en vente atteignent des sommets : + 128 % entre les deuxièmes trimestres 2015 et 2016, soit 8 096 logements nouvellement introduits sur le marché. "L’offre disponible augmente en conséquence de 7 % sur un an et atteint un volume de 18 382 logements au 30 juin 2016", note l’Adil 75.


Près de 16 156 €/m² dans le 5ème arrondissement


Ce sursaut d’activité a encore un impact limité sur les prix du neuf. Une tendance à la hausse semble se dessiner, mais tous les départements ne sont pas affectés. Si à Paris, sur un an, les prix grimpent de 6,6 %, ils reculent dans les Yvelines de 4,6 % pour la même période.

Départements
Prix moyen €/m²
Variation T2 2015 au T2 2016
Paris (75)
11 203 €/m² + 6,6 %
Hauts-de-Seine (92)
6 616 €/m² - 0,2 %
Seine-Saint-Denis (93)
4 183 €/m² + 0,8 %
Val-de-Marne (94)
4 945 €/m² + 3,2 %
Seine-et-Marne (77)
3 779 €/m² + 1,2 %
Yvelines (78)
4 200 €/m²
- 4,6 %
Essonne (91)
3 671 €/m² - 3,7 %
Val d'Oise (95)
3 935 €/m² - 0,4 %

Sans surprise, la capitale reste le territoire le plus cher d’Île-de-France avec un prix moyen au m² estimé par l’Adil 75 à 11 203 € dans le neuf. A ce jour, l’arrondissement le plus onéreux est le 5ème, avec un m² moyen à 16 156 €. Les biens les plus abordables dans le secteur du neuf parisien sont localisés dans les 19ème et 20ème arrondissements, comme indiqué dans la carte interactive ci-dessous, avec des prix avoisinant respectivement les 8 059 €/m² et 9 252 €/m².





*NS : En l’absence de constructions neuves, l’Adil 75 est en incapacité d’estimer le prix au m² dans ces arrondissements.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur