Comment négocier quand on achète un logement neuf ?

Information sur les prix de marché, queues de programmes, promotions… Dans le neuf, certains moments clés permettent aux futurs acquéreurs de négocier le prix d’un bien. Nos conseils.

Comment négocier quand on achète un logement neuf ?
Comment négocier quand on achète un logement neuf ?

Être parmi les premiers

Dans l’immobilier neuf en France, pour qu’un projet résidentiel voit le jour, il doit obtenir entre 30 % et 50 % de réservation. Autant dire que pour les promoteurs, ces premiers clients sont à traiter avec le plus grand soin. Durant cette période vous êtes en position de force pour négocier un prix plus bas, ou encore profiter de certaines prestations bien utiles, comme la gratuité des frais de notaire ou l’installation d’équipements gratuits pour la cuisine ou le salon par exemple.

A lire aussi >> Loi Pinel 2019 : Où et comment bien investir ?

Connaître les prix de marché

Sans surprise, le nerf de la guerre en matière de négociation est le degré d’information que vous possédez sur le futur bien. Est-il bien desservi par les transports ? Correspond-il au prix du marché ? Délivre-t-il des prestations supplémentaires par rapport aux autres résidences récentes du même quartier ?

Dans tous les cas, pour bien négocier, vous devez impérativement connaître les prix qui se pratiquent sur le marché immobilier de votre ville. Soyez particulièrement vigilant(e), car ces montants peuvent varier d’une rue à l’autre. Notez également tous les détails du quartier qui pourraient vous servir pour négocier à la baisse : la fermeture définitive d’une ligne de bus ou d’un commerce, la construction d’une salle de concert ou de tout autre lieu qui risque de provoquer des nuisances sonores…

N’hésitez pas à aller faire un tour dans le quartier pour demander des informations aux riverains et à vous renseigner auprès de la mairie, car les promoteurs immobiliers ont tendance à dissimuler certains détails. Une fois que vous êtes bien informé(e), vous pouvez vous lancer, mais attention : misez sur un pourcentage raisonnable pour mettre toutes les chances de votre côté.

Jeter un œil aux queues de programmes

Il s’agit des quelques logements invendus dans un programme immobilier neuf. Des réductions avoisinant les 10 % du prix de vente normal sont généralement accordées assez facilement.

A lire aussi >> Comment réussir votre investissement dans le neuf?

Soyez vigilant(e), car cette baisse de prix peut dissimuler des défauts comme une mauvaise répartition des pièces ou une exposition trop élevée. Mais si ces défauts ne sont pas dommageables, contentez-vous de les noter lors de la visite et de les souligner auprès du promoteur afin de faire baisser le prix de vente.

Faire la chasse aux promos

"Offre spécial investisseurs", "Economie sur la Tva", "Frais de notaires offerts" … profitez des offres, souvent éphémères, des promoteurs pour vous y retrouver dans l’achat de votre futur bien.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur