Acheter une maison neuve en lotissement

Une jolie maison avec un jardin impeccable et un garage attenant vous ont donné de fortes envies d'achat... mais il y a des règles d'or pour ces "maisons en village".

Acheter une maison neuve en lotissement
Acheter une maison neuve en lotissement

Faire construire suppose quelques contraintes et démarches : aménager le terrain, surveiller les travaux. Si vous n'avez pas le temps, la maison neuve en lotissement est peut-être votre solution. Le promoteur de maisons en village vous propose en effet un projet complet : terrain viabilisé, plans et implantations, construction, commercialisation et toutes les garanties. Laissez-vous guider.


Acheter une maison en lotissement, c'est très simple


Vous choisissez une maison et son terrain et vous vous laisser guider par le promoteur. Pas de demande de permis de construire, pas de suivi de chantier... Vous ne prenez rien en charge : viabilisation du terrain, conception et construction de la maison et même la réception des travaux. Le lotisseur procède en effet à un aménagement complet, non seulement le terrain est viabilisé, mais toutes les parcelles vont être construites. Au final un véritable village sera sorti de terre et les aménagements (voierie, trottoirs, espaces verts, clôtures...) seront des plus complets.


Lorsque vous achetez une maison neuve en lotissement, vous êtes souvent en copropriété pour les parties communes comme les voies d'accès ou les espaces verts. Un statut qui entraîne des charges en proportion de l'importance et de la nature de ces parties communes. Là encore, méfiez-vous de vos coups de cœur et n'hésitez pas à vérifier un certain nombre de points très importants comme l'environnement immédiat de la maison, les plans et la notice descriptive ainsi que le cahier des charges et le règlement de copropriété. Vous pourrez alors signer en toute connaissance de cause.


Les plans de votre maison en village


Préoccupez-vous des abords de votre maison, que va-t-on construire alentour ? Bien souvent, les travaux n'ont pas démarré et il faut tenter d'imaginer ce que donnera l'ensemble une fois construit. Le plan masse vous aide à visualiser le programme, l'implantation des maisons les unes par rapport aux autres, leur orientation, la situation précise de votre future maison par rapport à la rue, aux espaces verts, aux équipements... Les différents plans de la maison, à l'intérieur comme à l'extérieur, sont une mine de renseignements. Son allure générale a bien entendu son importance, mais il faut aussi s'attacher à sa conception intérieure en vérifiant la distribution des pièces, leur surface et leurs possibilités d'aménagement. Sur le lieu de vente, souvent une maison témoin décorée est présentée, elle vous donnera une idée assez précise de celle que vous envisagez d'acheter. C'est aussi l'occasion de vous assurer de la qualité de la construction et des prestations intérieures.


Le descriptif de votre maison en lotissement


Au stade de la réservation, seul un descriptif sommaire vous est généralement fourni, décrivant la situation de la construction dans le groupe de maisons, les matériaux utilisés, les équipements individuels (chauffage, appareils sanitaires...), toutes les installations collectives, par exemple les espaces verts. Toutefois, vous ne devez pas hésiter à demander des explications supplémentaires, notamment sur certaines normes dont vous ne connaissez pas la signification. Portez votre attention sur l'isolation thermique et phonique, sur le système de chauffage retenu et sur l'installation électrique. Un mois avant la signature de l'acte de vente définitif chez le notaire, le promoteur doit vous fournir un descriptif détaillé. Ce document est contractuel et sert de base à la visite d'état des lieux et à la vérification de la conformité au contrat. Si le promoteur peut apporter des modifications au descriptif, il ne peut toutefois renoncer à la réalisation d'un élément d'équipement que s'il le remplace par un autre de qualité équivalente. Il en va de même pour chacun des matériaux nommés dans le descriptif.


Une maison de promoteur s'achète en Vefa


Le coût de construction en lotissement est généralement bien maîtrisé ce qui permet de proposer des prestations de qualité. Les pavillons sont commercialisés dans le cadre d'une vente sur plan. Cette forme de vente est très réglementée. En achetant votre maison à un promoteur, vous signez en premier un contrat de réservation, puis un acte de vente définitif. Vos paiements sont échelonnés jusqu'à la livraison de votre maison. Vous bénéficiez de toutes les garanties de l'achat en vefa (vente en l'état de futur achèvement) comme par exemple la garantie d'achèvement vous assurant que le chantier sera terminé si le promoteur devait rencontrer des difficultés financières, pour mener à bien tous les travaux et livrer les maisons dans les délais.