Faut-il une assurance perte d'emploi ?

Si l'assurance décès-invalidité est obligatoire pour un prêt immobilier, l'assurance perte d'emploi ne l'est pas, peut-on pour autant s'en passer ? Pourquoi et comment y souscrire ? Quelles sont les obligations et la couverture des assurances ? Décryptage.

Faut-il une assurance perte d'emploi ?
Faut-il une assurance perte d'emploi ?

La période d'incertitude économique a incité les banques et les organismes de crédit à proposer cette nouvelle garantie d'assurance perte d'emploi. Pour un salarié du privé, elle pourra se révéler salvatrice le jour où vous serez touché par une période de chômage inattendue. L'assurance perte d'emploi se substituera alors à vos indemnités pour le remboursement de vos mensualités dans le cadre de votre achat immobilier.
Toutefois, soyez très attentifs aux modalités (âge, type de contrat de travail, régime d'assurance, durée de la prise en charge, indemnité, coût, etc.) de ce genre d'assurances. Elles peuvent être très différentes les unes des autres et ne pas couvrir vos particularités, notamment en cas de handicap ou maladie qui pourront être assurées contre le versement de surprimes. Les primes dépendent de votre situation et du montant de la mensualité.


Pourquoi une assurance "perte d'emploi" ?


Assurer c'est garantir contre un dommage par un contrat. Ne pas considérer comme un dommage le fait de se retrouver dans une situation de chômage après une perte d'emploi involontaire est difficilement concevable. Et devoir cumuler cette situation avec un prêt immobilier en cours, l'est encore plus. Voilà pourquoi l'assurance perte d'emploi existe, pour vous garantir le remboursement de votre prêt immobilier sur une durée déterminée même en période de chômage. Autrement dit, une protection pour vous mais aussi votre famille qui pourra vous évitez de vrais désagréments.


Comment fonctionne l'assurance "perte d'emploi" ?


Hormis si vous êtes fonctionnaire ou retraité, elle vous est fortement recommandée. Mais si l'assurance perte d'emploi n'est en rien obligatoire, cela ne l'empêche pas d'être soumise à de nombreuses conditions. Au premier rang desquelles pour y souscrire, vous devez avoir un CDI (Contrat à Durée Indéterminée) avec votre employeur.


Après signature auprès de votre assureur, le contrat d'assurance perte d'emploi ne sera effectif qu'après un délai, en général, d'un an. Après cette période et en cas de chômage, l'assurance perte d'emploi paiera partiellement les mensualités de votre prêt immobilier sur une période déterminée (selon les conditions de votre contrat). Néanmoins, cette prise en charge est soumise à un temps d'attente qui débute avec le  premier versement de vos indemnités chômage par Pôle Emploi et se termine de 90 jours à un an plus tard (toujours selon les conditions de votre contrat).
L'assurance perte d'emploi est donc un vrai plus pour vous assurer le remboursement de votre prêt immobilier en cas de circonstances inattendues comme l'est le chômage. Soyez cependant vigilant auprès de votre assureur quant à ses conditions d'applications.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur