Le palmarès 2019 des villes où investir dans le neuf

Le Figaro Immobilier avec Figaro Immoneuf ont dressé le palmarès des villes où investir en France en mesurant leur dynamisme économique et leur attractivité immobilière. Pour l'édition 2019, Toulouse devance Lyon et Nantes.

Le palmarès 2019 des villes où investir dans le neuf
Le palmarès 2019 des villes où investir dans le neuf

Evolution des prix à l’achat, à la location, rendement, part des investisseurs…une série de critères immobiliers et d’indicateurs économiques (évolution de la démographie, emploi, la vitalité en matière universitaire…) ont été pris en compte pour déterminer un classement des villes où investir dans le neuf. Toulouse remporte ce palmarès. 

Dans le neuf, l’évolution des prix est mesurée et la ville rose reste la plus accessible (4000 € /m2) des grandes métropoles du sud. Les investisseurs apprécient le dynamisme du marché locatif toulousain qui profite d’un flux important de nouveaux arrivants. « Si cette croissance d’environ 15 000 nouveaux habitants chaque année se maintient, nous serons la 3ème ville française en 2025 et la deuxième aire urbaine à l’horizon 2030. Aussi, le besoin de logements ne fait que croître » souligne Stéphane Aubay, président de la FPI Occitanie Toulouse Métropole.

Dynamisme de la filière aéronautique au nord-ouest de la ville, quartier dédié à la recherche et l’innovation, arrivée du nouveau parc des expositions, futur quartier d’affaires autour de la gare Matabiau…Toulouse veut aussi se mettre au vert avec l’objectif d’étendre les espaces naturels, et d’embellir les berges afin de renforcer la qualité de vie. Ce qui laisse présager de belles valorisations.

Les valeurs sûres  

Au-delà des valeurs sûres que sont Lyon (2ème), Nantes (3ème) , Lille (4ème)  et Montpellier (5ème), Ajaccio (6ème) est à suivre. Forte progression démographique, résistance des prix ( 4 080 €/m2, - 1,8 % sur un an) et de nombreux aménagements prévus dans la cité Corse présagent un nouveau souffle avec des activités cultuelles et de nouveaux logements près du port, notamment.

C’est le cas aussi de Boulogne-Billancourt (10ème). Jouissant déjà d’une forte notoriété à l’international grâce à Roland Garros et au Parc des Princes, la ville accueillera en 2024, des épreuves des Jeux Olympiques sur six sites, ce qui représente 4,8 millions de visiteurs. Son réseau de transports va se développer (deux lignes de métro, la 15 à venir et des bus) et a de quoi séduire les familles et les étudiants.  A la clé, l’absence de vacance locative et l’assurance de bons rendements. Sur le site Figaro Immoneuf, les 10 premières villes du classement sont étudiées à la loupe.

L’emplacement et le dispositif Pinel  

Avant d’investir dans le neuf, sachez qu’il est essentiel de vous rendre sur place, afin de vous faire une idée à partir de la maquette ou de la perspective qui vous sont présentées. Un bien neuf situé près des commerces, des écoles et desservi par les transports doit conforter votre choix. L’emplacement est un élément déterminant tout comme la réputation du promoteur. Parmi les avantages, les droits de mutation sont moins élevés (3% à 4 % du prix de vente dans le neuf contre une moyenne de 7% à 8 % dans l’ancien).

Si vous réalisez un investissement locatif Pinel, vous bénéficiez d’avantages fiscaux avec des réductions d’impôt de 12% à 21 % sur le prix du bien et vous pouvez louer à vos parents/enfants.  Dans le neuf, les logements bénéficient des dernières normes techniques, environnementales, acoustiques, et sont dotés d’une performance énergétique de premier plan. Il n’y a pas de travaux à anticiper, ni de lourdes charges de copropriété à prévoir.

Bref, si côté budget, le neuf est plus cher que l’ancien au départ, vous réalisez de sacrées économies sur le long terme. 

 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur