Investir en Provence-Alpes-Côte d’Azur : les 2 points clés

Vous souhaitez réaliser un investissement immobilier en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Avant de vous lancer, prenez le temps de découvrir le profil de la région d’un point de vue économique et immobilier.

Investir en Provence-Alpes-Côte d’Azur : les 2 points clés
Investir en Provence-Alpes-Côte d’Azur : les 2 points clés

Avec des prix supérieurs à la moyenne nationale, l’immobilier en région PACA est relativement premium. Il est dynamisé par une économie au beau fixe, mais qui cache des inégalités de revenus et territoriales. Si bien qu'aucune commune de la région n'intègre le palmarès des villes où il faut investir en 2018.

Provence-Alpes-Côte d’Azur : un marché immobilier premium

Alors qu'en France les acquisitions se font aux alentours de 2 595 €/m2 pour une transaction moyenne de 213 705 €, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur se montre bien au-delà de la moyenne nationale.

Selon les Notaires de France, la moitié des achats et des investissements immobiliers ont été réalisés entre 2 210 € et 4 030 €/m2 entre juillet 2017 et juin 2018. Des chiffres que confirme Century 21. En 2018, le marché de l'immobilier ancien en PACA s'est élevé à 3 582 €/m2 en moyenne pour une transaction moyenne de 274 084 €. Mais face à une demande forte, les délais de vente sont relativement longs (102 jours) et les surfaces acquises relativement faibles (76,7 m2).

À la fois premium et tendu, le marché immobilier en Provence-Alpes-Côte d'Azur a principalement été animé par les plus de 40 ans : ils représentent 60 % des transactions en 2018. Malgré cela, le marché est ouvert à la plupart des profils d'acheteurs et d'investisseurs. Pour preuve, 31,7 % des acquisitions ont été réalisées par des employés et des ouvriers et 21,4 % par des cadres moyens.

Une région à l’économie dynamique, mais aux inégalités croissantes

Le profil économique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est aussi un point important à connaître pour les investisseurs. Avec un PIB de plus de 152 milliards d’euros, elle se situe au troisième rang national et au 16e rang européen selon l'Agence Régionale pour l'Innovation et l'Internationalisation des Entreprises (ARII).

On note également que le PIB régional progresse, représente désormais 7,4 % du PIB national et que son évolution est supérieure au taux d'inflation. Malgré cela, le taux de pauvreté est plus élevé en PACA qu’à l’échelle de la France, 16,9 % contre 14,3 %. Preuve que les inégalités ont tendance à se renforcer. Ainsi, le taux de chômage s'établit à 10,6 % de la population active au 3e semestre 2018 selon la DIRECCTE, contre 9,1 % à l'échelle nationale.

Toujours selon l'ARII, la région abrite près de 450 000 entreprises. De grands groupes sont d'ailleurs présents puisque 7 établissements emploient plus de 5 000 salariés. À ce compte, ce sont principalement les départements maritimes qui se montrent les plus dynamiques. Les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes cumulent, à eux seuls, 82 % des entreprises du territoire. Autre point intéressant pour les investisseurs immobiliers : la région est la 3e plus dynamique en matière de création d'entreprises et d'emplois.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur