Défiscaliser dans le neuf ou l’ancien avec la loi Pinel 2020

La loi de défiscalisation Pinel 2020 assure aux investisseurs de se constituer un capital immobilier à moindres frais. Leur réduction d’impôt et l’obligation de louer à minima durant 6 ans sont les contreparties de la régulation du marché locatif en zones dites tendues, celles dans lesquelles l’offre locative est inférieure à la demande, provoquant une forte hausse des loyers. Ces zones sont classées sous la dénomination zones A, A BIS, B1.

Défiscaliser dans le neuf ou l’ancien avec la loi Pinel 2020
Défiscaliser dans le neuf ou l’ancien avec la loi Pinel 2020

Les avantages fiscaux lors d’un achat dans le neuf

Quand la construction va, tout va, dit le dicton. Les avantages d’une acquisition dans l’immobilier neuf sont toujours nombreux :

  1. frais de notaire réduits à la publicité légale,
  2. taux de TVA réduit à 5,5 % dans certains cas (proximité d’un QPV, quartier prioritaire de la politique de la ville),
  3. exonération partielle ou totale de la taxe foncière les deux premières années,
  4. et enfin éligibilité aux lois de défiscalisation, dont la dernière en date se nomme loi Pinel.

La loi Pinel est née en 2014 et devrait être prorogée d’année en année jusqu’en 2024. En quoi consiste ce dispositif d'investissement immobilier ? Explications.

Comment fonctionne la réduction d’impôt de la loi Pinel ?

Le bien immobilier que vous acquérez neuf, sur plan ou après la fin du chantier dans une zone dédiée, est loué durant 6, 9 ou 12 ans pour un loyer maximal défini par le fisc. Les locataires ne doivent pas percevoir des revenus excédant un certain montant annuel.

En ce qui concerne la réduction d’impôt, elle se calcule en prenant en compte les données suivantes : le prix de revient du bien immobilier qui inclut le prix d’achat, les frais de notaire et les commissions versées aux intermédiaires. Supposons que ce montant global s’élève à 215 000 euros.

L’année N+1 de la livraison et de la location vous donne la possibilité de réduire le montant de votre impôt sur le revenu. Prenons les trois cas prévus par la loi Pinel :

  • 21% de réduction d’impôt sur le prix de revient du logement si l’appartement est loué sur 12 ans : 21 %/ 12 = 1,75% ;
  • 18% de réduction d’impôt sur le prix de revient du logement si l’appartement est loué sur 9 ans : 18 %/9 = 2% ;
  • 12% de réduction d’impôt sur le prix de revient du logement si l’appartement est loué sur 6 ans : 12 %/ 6 = 2% ;

Montants déductibles des impôts avec la loi Pinel

Le fisc vous autorise donc à déduire de votre impôt sur le revenu les sommes suivantes en fonction du cas retenu :

  1. 215 000 euros x 1,75% par an = 45 150 euros d’impôt sur 12 ans ;
  2. 215 000 euros x 2% par an = 38 700 euros d’impôt sur 9 ans ;
  3. 215 000 euros x 2% par an = 25 800 euros d’impôt sur 6 ans.

Et les revenus fonciers dans tout ça ?

En ce qui concerne les "revenus" fonciers : charges de copropriété, d’assurance, intérêts d’emprunt, travaux divers, etc., ils entrent dans le résultat foncier en face des recettes que représentent les loyers perçus.

Ils génèrent le plus souvent un déficit foncier et non des revenus fonciers entrant dans le calcul de l’impôt basé sur vos revenus globaux. L’achat dans le neuf ? Une bonne façon de voir l’avenir.

Services