Un nouveau crédit d'impôt pour la rénovation énergétique

La loi de Finances prévoit également un nouveau dispositif d’incitation aux travaux d’économies d’énergie.

Un nouveau crédit d'impôt pour la rénovation énergétique
Un nouveau crédit d'impôt pour la rénovation énergétique

Baptisé CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), celui-ci remplace désormais le CIDD (crédit d’impôt développement durable). Et, bonne nouvelle, son taux est unique : 30 % (contre 15 et 25 % auparavant) que l’on entreprenne un seul type de travaux ou plusieurs (bouquet) : changement de chaudière, isolation des murs, de la toiture ou des fenêtres. En outre, il peut désormais être utilisé pour installer des compteurs individuels pour le chauffage et l’eau chaude dans les copropriétés ou encore des bornes de recharge pour véhicules électriques. A noter que le plafond de dépenses (sur cinq ans) n’est pas, en revanche, modifié. Il s’établit toujours à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple (+ 400 € par personne à charge).

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur