Stéphane Lavrilloux : « Les projets vont alimenter le marché »

Président d’OREAL* Bretagne

Stéphane Lavrilloux : « Les projets vont alimenter le marché »
Stéphane Lavrilloux : « Les projets vont alimenter le marché »

Le marché du logement neuf a été stable en 2014 dans l’aire rennaise. Au total, Rennes Métropole a enregistré 1 700 ventes en 2014, dont 900 à Rennes, alors qu’en 2011, ce volume était de 2 100 logements et de 3 200 logements en 2010. Nous avons ainsi perdu la moitié du volume des ventes en l’espace de quatre ans. Le 4e  trimestre 2014 est finalement moins bon qu’espéré sur la métropole et reste étal par rapport au 4e  trimestre 2013, à l’exception encore de Rennes. Il est intéressant de noter une reconcentration des ventes sur la ville centre, de l’ordre de 200 logements supplémentaires, au détriment de la métropole. Parallèlement, nous avons assisté à une baisse des mises en vente sur Rennes Métropole et à une augmentation sur la ville de Rennes, notamment à travers des opérations d’aménagement, comme celle de Baud-Chardonnet. D’autres projets urbains, comme la Zac Madeleine ou celle de La Courrouze vont contribuer à alimenter le marché. Sans faire de prospective, nous constatons une stabilité des prix et l’appétence des investisseurs qui représentent 58 % des ventes à Rennes, l’une des rares zones classées B1 en Bretagne. * Observatoire régional du logement neuf en Bretagne

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur