Seine-Saint-Denis : Des quartiers pour habiter ou investir

Les neuf villes de l’agglomération Est Ensemble ont achevé leur contrat de développement territorial, baptisé « la Fabrique du Grand Paris » en référence à leur passé industriel

Seine-Saint-Denis : Des quartiers pour habiter ou investir
Seine-Saint-Denis : Des quartiers pour habiter ou investir

Il s’agit de Bobigny, Romainville, Noisy- le-Sec, Bondy et des communes qui peuvent devenir des faubourgs de la capitale (Pantin, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil). Six gares du Grand Paris leur sont dédiées, dont un pôle multimodal au pont de Bondy. Le prolongement de la ligne 11 conduira en 2025 à la gare de Noisy-Champs (à Noisy-le- Grand) et la Tangentielle Nord desservira Bobigny et Noisy-le-Sec. Disposant de 1,5 million de mètres carrés disponibles, la construction va doubler, portée à 2 800 logements par an. Les grands appartements, très recherchés dans le département, se montreront plus présents dans les programmes.


 


Mise en valeur du Canal de l'Ourcq


Le canal de l’Ourcq devient un axe à fort potentiel, où se projettent de grands aménagements, dont le quartier du port à Pantin, près des Grands Moulins. Le programme de Nexity y a obtenu de bons résultats commerciaux. Tout est vendu, dont 30 % des lots à des investisseurs. Un peu plus de la moitié des acquéreurs sont venus de Paris tant pour investir qu’y habiter. Une tranche de 85 lots est mise en vente de fi n mars à mai, mais c’est le seul lancement de Nexity en Seine-Saint-Denis en ce moment, sauf un programme à Épinay. 30 % des nouveaux habitants de Romainville viennent de Paris. « Ce ne sont pas forcément des bobos, mais plutôt des techniciens. Une tendance se développe nettement : avant d’acheter, ils prennent le temps de visiter la ville et de s’informer sur les écoles et la sécurité », observe Jacques Champion, maire adjoint à l’urbanisme et vice-président habitat d’Est Ensemble. À Montreuil, les négociations entre la précédente équipe municipale et les promoteurs ont abouti à une production souvent au-delà des normes en vigueur, notamment en mode passif. Exemple d’architecture qualitative : le programme Be Wood de Cogedim, dont les travaux démarrent. Les alentours du Bourget vont profondément se transformer avec la construction de l’usine Eurocoptère à Dugny qui, un temps durant, a failli être délocalisée en Allemagne. Ce pôle englobe Le Bourget, Drancy, Le Blanc-Mesnil et vient de valider son contrat de développement territorial qui se tourne vers l’aéronautique. La construction de 1 000 logements par an est prévue.


 


Les gares du grand Paris à l'honneur


Cinq gares du Grand Paris desserviront le secteur, dont une interconnexion au Bourget. Généreuse en immobilier neuf, Drancy présente régulièrement une offre, comme actuellement des maisons neuves à partir de 270 000 euros. Aulnay-sous-Bois, Sevran, Livry-Gargan, Clichy-sous-Bois et Montfermeil ont validé le CDT « Est-Seine-Saint-Denis ». L’urbaniste Finn Geipel et le paysagiste Michel Desvignes ont préconisé la transformation de ce territoire enclavé à mesure de la construction des gares du Grand Paris. Le projet soustend le renforcement des centres-ville, la mise en valeur des forêts et l’aménagement des berges du canal de l’Ourcq. LNC lance un programme dans le centre de Montfermeil, comprenant des appartements et quatre maisons. Viabilisés, les 167 hectares de PSA à Aulnay-sous-Bois ont la pleine capacité de retrouver des entreprises. La Seine-Saint-Denis possède d’autres pépites. Au nord, Paris Nord 2 et le parc des expositions de Villepinte s’intègrent dans la filière congrès-salons, qui pèse bon an mal an environ 6 milliards d’euros en Île-de-France. Au sud, dans l’orbite de Marne-la-Vallée, Noisy- le-Grand accueillera une partie de la cité Descartes et la gare de Noisy-Champs, autour de laquelle se construiront 900 logements. Un des piliers de la ville durable de l’Est francilien.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur