Saint-Denis : la tour Pleyel sera transformée en hôtel

La tour de 129 mètres comptera 680 chambres d'hôtel avec une vue spectaculaire sur Paris.

Saint-Denis : la tour Pleyel sera transformée en hôtel
Saint-Denis : la tour Pleyel sera transformée en hôtel

Ses clients des deniers étages bénéficieront d'une vue spectaculaire sur le Sacré Cœur et tout Paris. Emblème du Carrefour Pleyel, du nom de l'ancienne manufacture de pianos éponyme installée sur le site, la tour Pleyel, 129 mètres sous la toise, va être transformée en complexe hôtelier. Celui-ci devrait comporter 680 chambres trois étoiles du 1er au 24ème étage, puis quatre étoiles du 25ème au 37ème étage. Selon Le Parisien, le projet est porté par La Financière des Quatre Rives (FQR) pour le compte de la société Pleyel Investissement, qui a racheté progressivement depuis 2008 la totalité des locaux. Les derniers occupants de la tour la plus haute de Saint-Denis en Seine-Saint-Denis au nord de Paris, l'ont quitté en 2016.


Une seconde tour de 20 étages en projet


Dans les années 70, le projet initial prévoyait sur les quatre hectares de terrain disponibles, la construction de quatre tours marquant chacune un des quatre points cardinaux. Finalement, seule la tour dite Ouest verra le jour. D'ici 2022, le site devrait accueillir une seconde tour de 20 étages, un auditorium de 600 places pour l'organisation de congrès à destination des entreprises, ainsi qu'une salle polyvalente de 2 000 places. Sans compter les 6 000 m² de commerces dont la moitié dédiée à des restaurants et des espaces publics végétalisés.


Un emplacement stratégique pour les JO de 2024


Avec les Jeux Olympiques de 2024 et le Grand Paris Express, l'emplacement va devenir plus que stratégique. La future gare de Saint-Denis Pleyel sera comparable par sa taille aux stations Châtelet ou La Défense aujourd'hui. Au carrefour des lignes 14 (extension), 15, 16 et 17, elle sera également reliée à la ligne 13 et au RER D. Implantée à l'intersection de la rue Pleyel et de la rue Francisque-Poulbot, avec une population de près de 9.000 habitants et 22.000 salariés actifs dans un rayon de 1 km, la gare, qui devrait accueillir chaque jour entre 250 000 et 300 000 voyageurs, sera signée par l'architecte japonais Kengo Kuma.


Sophie Fichepain

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur