RT 2012, DPE, RGE… le lexique du logement durable

INFOGRAPHIE INTERACTIVE. Êtes-vous plutôt logement Bepos, BBC, bioclimatique ou biomimétique ? A l’heure où le vocabulaire du bâtiment durable ne cesse de s’enrichir, découvrez les 10 mots clés de l’habitat écologique à garder en mémoire

RT 2012, DPE, RGE… le lexique du logement durable
RT 2012, DPE, RGE… le lexique du logement durable

Pas facile de s’y retrouver en matière de développement durable dans le secteur immobilier. Entre les différents labels et les normes qui s’additionnent aux fils des années, acquéreurs, vendeurs et locataires s’y perdent. A l’occasion de la World Building Week, du 26 septembre 2016 au 2 octobre 2016, Explorimmoneuf vous propose son lexique dynamique du vocabulaire vert afin de ne plus jamais confondre le Bepos et le bioclimatique.





Bepos : Il s’agit de l’acronyme de bâtiment à énergie positive. Les appartements et maisons Bepos sont des biens conçus pour produire plus d’énergie (électricité, chaleur) qu’ils n’en consomment. On les appelle également les bâtiments autonomes.


RT 2012 : La règlementation thermique 2012 est la nouvelle norme environnementale que tous les bâtiments doivent respecter. Les composants liés au bâti sont moins gourmands en énergie (chauffage, refroidissement, éclairage). La RT 2012 remplace le label BBC.


Bioclimatique : un logement bioclimatique est un bien construit en fonction de son environnement pour profiter des bienfaits du climat (lumière, chaleur, fraicheur…). De cette façon, il est possible de consommer moins d’énergie (électricité, chauffage…) si l’ensemble est bien orienté.


Biomimétisme : Ce sont des bâtiments construits en imitant le vivant. On trouve ainsi, par exemple, de grands projets d’aménagement urbain reproduisant des systèmes de ventilation copiés sur ceux des termites pour conserver la fraîcheur.


RGE : Cet acronyme signifie "Reconnu garant de l’environnement". Créé par le ministère de l’Environnement, il est délivré aux professionnels de la construction. Certains dispositifs d’aides à la rénovation énergétique nécessitent le recours à un professionnel RGE.


Cradle-to-cradle : Ce terme anglo-saxon qu’on peut traduire par "du berceau au berceau", se rapporte à un circuit infini de recyclage. Un concept qui concerne encore peu de logements puisqu’il suppose qu’une fois exploité, tous les matériaux d’un habitat puissent avoir une seconde vie, comme cette tour champignon.


Valeur verte : Elle désigne le surplus de valeur qu’aurait un logement exemplaire sur le plan environnemental. Une considération qui prend du poids dans l’immobilier mais dont il est encore difficile de mesurer l’impact.


Smart Grid : Il s’agit d’un réseau électrique intelligent qui intègre les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Appliqué généralement à l’échelle d’un quartier, il permet aux usagers d’interagir avec leur bâtiment et d’observer la consommation énergétique, en temps réel, de l’immeuble.


Ecoquartier : ce projet d’aménagement urbain respecte les principes du développement durable. Les logements proposés sont exemplaires sur le plan énergétique même si à ce jour, aucun instrument de mesure n’existe pour évaluer l’efficacité réelle des écoquartiers.


DPE : le diagnostic de performance énergétique détermine si oui ou non un logement est énergivore à travers un classement allant de A à G. Plus le bâtiment reçoit une note proche du A et plus il est considéré comme vertueux sur le plan environnemental.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur