Rome : la dolce vita

Vous cherchez à vous installer en Italie. Rome vous séduit ? Les valeurs, en baisse, jouent en votre faveur. Mais dans les quartiers les plus courus, les prix n’ont rien à envier à Paris.

Rome : la dolce vita
Rome : la dolce vita

A Rome, si le mètre carré se négociait autour de 4 800 € en 2011, quatre ans plus tard, les prix sont retombés autour de 3 800 €/m2. Bien entendu, ce n’est, là encore, qu’une moyenne cachant d’importantes disparités. Si vous privilégiez le cœur historique de Rome, il vous faudra toutefois disposer d’un bon budget. Le mètre carré s’y négocie en effet au prix du mètre carré parisien (8 000 à 10 000 €/m2 dans les quartiers les plus chic). Exemple, ce 110 m2 avec 3 chambres et 2 salles de bains proposé dans le quartier historique à 1,49 million d’euros. Autre exemple, cet appartement de 160 m2 avec 4 chambres, garage et terrasse, à rénover via Della Mendola, parti à 750 000 €. Si vous vous éloignez un peu, en direction par exemple de Lorenzo, d’Esquilino ou Termini, le ticket d’entrée sera beaucoup plus abordable : il chute quasiment de moitié. Comme partout, plus on s’éloigne du centre, plus les prix baissent. A Garbatella, comptez plutôt autour de 4 000 € m2. En périphérie, les valeurs chutent autour de 2 000 à 2 500 €/m2. En 2015, le marché commence à se reprendre, mais ce n’est pas grâce à la demande italienne, qui reste faible. Cela reste principalement lié à la demande des acheteurs étrangers à la recherche de résidences secondaires. Si vous envisagez d’y passer votre retraite, comptez autour de 400 000 € pour un 3-pièces dans un quartier classique.


Trastevere et Piazza Ippolito Nievo Appartement 80 m2, 2 chambres, 2 sdb, 435 000 €


Terracina Appartement 63 m2, terrasse, 215 000 €


Forte Trionfale Appartement 71 m2, 2 chambres, 1 salle de bains, jardin, piscine, 490 000 €


Santa Maria Appartement 40 m2, jardin, piscine, terrasse, 250 000 €

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur