Reims fait une belle percée, 10ème ville où investir en 2016

Le neuf en force. Voilà une ville qui se classait en 26e position l'an dernier et qui fait une remontée fulgurante, faisant son entrée dans notre Palmarès 2016.

Reims fait une belle percée, 10ème ville où investir en 2016
Reims fait une belle percée, 10ème ville où investir en 2016

C'est l'une des surprises de notre classement ! Avec un total de 111 points, elle devance des villes comme Grenoble ou Lille qui figuraient dans notre Palmarès 2015. Qu'est ce qui peut expliquer une telle remontée ? Par rapport à l'an dernier, elle se positionne favorablement du point de vue des étudiants (5e place) dont la population augmente de 3,2 % Elle était classée en 13e position pour ce critère en 2015. Mais, c'est surtout le comportement de ses prix de l'immobilier et de ses loyers qui lui permet de gagner des points. En effet, si les valeurs de l'ancien ont encore baissé l'an dernier (-3,3 % sur un an à fin 2015 selon les notaires), soit un prix au mètre carré s'affichant désormais en moyenne à 1 940 €, à contrario, dans le neuf, le mètre carré est passé à 3 440 € en moyenne.   Côté  marché locatif, la ville gagne aussi des points. Face à d'autres villes, les loyers résistent bien. Cette situation touche davantage le parc ancien que les logements neufs qui, eux, profitent de prestations de qualité et de charges faibles. À 45 minutes de Paris par le TGV, Reims veut profiter de ses atouts pour attirer de nouvelles populations. Et ne ménage pas ses efforts pour rendre la ville plus attractive.


Un Grand Centre attrayant


En témoigne le projet Grand Centre. Objectif ? Redynamiser le tissu économique local, embellir le cadre de vie et permettre aux Rémois de se réapproprier l'espace public. Le projet s'articule autour de quatre grands axes : réaménager l'ancienne friche ferroviaire site Sernam pour construire un espace aqualudique et une salle événementielle de 5 500 à 6 000 places modulable, créer un pôle d'échanges multimodal, reconquérir les Promenades pour en faire un poumon vert en coeur de ville et, enfin, repositionner le Boulingrin en redonnant vie au quartier des halles. Des bureaux y seront également construits et, sans doute, des logements. Les grands équipements pourraient voir le jour d'ici à 2020. En attendant, les investisseurs peuvent se tourner vers des programmes en cours. Boulevard du Dauphinois, à quelques tours de roues du centre-ville, des 2-pièces de 40 m2 s'affichent à 124 000 € et pourront être loués 470 € environ, procurant 4,5 % de rendement. À Clairmarais, des studios de 26 m2 sont proposés à 89 900 € et offrent un rendement autour de 4,1 %. Rue de Neuchâtel, des 2-pièces de 45 m2 se négocient 99 000 €, ce qui permet d'atteindre un rapport encore plus élevé, de l'ordre de 6,1 % ! Avenue de Laon, à cinq minutes du centre-ville, un autre programme neuf, offre la possibilité d'acheter un 2-pièces de 39 m2 pour 127 000 € et 4,4 % de rendement. Dans l'ancien, un studio de 26 m2 acquis dans le centre-ville à 58 000 € peut rapporter plus de 6 % bruts. Dans l'hypercentre, un 28 m2 acquis 81 000 € rapportera un peu plus de 5 %. Les opportunités ne manquent pas.


Indicateurs Reims :

  • Démographie ..............................................................................- 0,52 %
  • Emploi ................................................................................................... - 0,8 %
  • Étudiants ............................................................................................ + 3,2 %
  • Prix moyen au m2 dans le neuf ......3 440 € (+ 7,1 %)
  • Prix moyen au m2 dans l’ancien ...........1 940 € (- 3,3 %)
  • Loyer moyen d’un studio .............15,70 €/m2 (+ 0,2 %)
  • Loyer moyen d’un 2-pièces ..... 10,50 €/m2 (+ 0,6 %)
  • Part des investisseurs ..............................................................35 %

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur