Quand les promoteurs misent sur les étudiants

MULTIMEDIAS. Lignum, My Coloc’, Student Factory… De plus en plus de promoteurs immobiliers innovent dans la conception des appartements destinés aux jeunes. Florilège des groupes les plus en pointe.

Quand les promoteurs misent sur les étudiants
Quand les promoteurs misent sur les étudiants

Les étudiants, un bon filon pour les promoteurs ? Les géants de l’immobilier comme Bouygues ou Icade se servent des résidences universitaires comme terrain d’expérimentation en matière de conception de logements. Tous s’en donnent à cœur joie, et ce même si des incertitudes perdurent quant au prolongement ou non du dispositif fiscal Censi-Bouvard. L’occasion de penser les bâtiments de demain.


Vinci : un lieu de vie optimisé


Dernier en date, Vinci immobilier vient d’annoncer la création d’une filiale dédiée aux étudiants nommée Student Factory. "Malgré la volonté des pouvoirs publics de multiplier l’offre par deux d’ici 2020, les capacités en terme de logements étudiants restent aujourd’hui insuffisantes au regard de besoins grandissants. L’accroissement de l’offre passe dès lors par un engagement des acteurs privés", estime le promoteur dans un communiqué.


La première "Student Factory" verra le jour à Aix-en-Provence à la rentrée 2018. Des appartements allant du studio de 17m² au T2 de 35 m² pour des prix allant de 93 806 € à 181 373 €. Du design aux équipements proposés, tout a été pensé pour faciliter la vie des étudiants. Des espaces de coworking seront intégrés à la résidence ainsi que des zones "cocons", sorte de salles confinées favorisant la concentration individuelle. Un bâtiment 100 % connecté, avec cafétéria, laverie, service de ménage et pressing.







Eiffage immobilier : la conversion au bois


D’autres jouent davantage sur le matériau utilisé. C’est le cas d’Eiffage qui mise sur le bois, avec la gamme Lignum. Le promoteur exploite du bois massif contrecollé et recours à la filière sèche pour réaliser des résidences étudiantes en 7 mois à peine. C’est le cas de la résidence Jean-Jouzel à La Rochelle, livrée en avril 2016. Une construction qui consomme 40 % d’énergie en mois qu’un bâtiment classé en RT 2012.


Les modules de bois sont réalisés en usine, puis transportés et montés sur le chantier. De quoi maîtriser au mieux les coûts de construction.







Nexity : la colocation pour les jeunes


Annoncé il y a déjà un an, Nexity via le concept My’Coloc, veut promouvoir la colocation dans les résidences qu’il construit. L’idée est de réserver les appartements des derniers étages, des T3 ou T4, aux jeunes avec des espaces pensés pour la vie à plusieurs. L’espace commun s’entendra sur 25 m² minimum, et la surface des chambres sera comprise entre 10 et 12 m²... Ces appartements posséderont également des cloisons plus épaisses, de 7 cm (contre 5 ou 6 en règle générale).


Des biens dont les plans d’origine sont savamment étudiés afin de pouvoir transformer le tout… en logement familial une fois le moment venu. A ce jour, deux programmes sont en cours de construction à Paris et Aix-en-Provence.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur