Portugal : de beaux atouts

Un climat agréable, un coût de la vie très bas, une offre immobilière et une fiscalité attractives... Le Portugal séduit de plus en plus d’investisseurs français.

Portugal : de beaux atouts
Portugal : de beaux atouts

Pour qui cherche à limiter les effets de la crise économique, le Portugal est une destination tout à fait indiquée à moins de deux heures de vol de Paris. D’autant que le gouvernement portugais permet désormais aux étrangers installés dans le pays de bénéficier d’avantages fiscaux substantiels : pas d’impôt sur les revenus des pensions de retraite du secteur privé générés en dehors du Portugal pendant 10 ans. En complément, d’autres mesures ont été prises pour séduire les actifs résidents non habituels : un plafonnement à 20 % de l’IR pendant 10 ans, une baisse de l’IS à 23 % et un ISF gommé sous certaines conditions... Des arguments porteurs pour des Français qui ne cessent de voir leur impôt grimper.


Et au Portugal, « il n’y a pas de risque de dévalorisation car il n’y a pas de bulle spéculative », notait récemment l’Institut national de la statistique du pays. Selon les spécialistes du secteur, au contraire, après une chute des prix importante durant les heures noires de la crise (40 à 50 %), les prix devraient remonter régulièrement avec le retour à la normale de l’économie. La rentabilité de l’investissement immobilier pourrait donc s’avérer un bon plan pour tous ceux qui achètent en ce moment. Le sud, très touristique, propose des maisons de 300 m2 avec piscine dans des stations touristiques comme Vilamoura ou Faro qui se négociaient 1,8 million d’euros avant la crise et qui partent aujourd’hui à 600 000/700 000 €. À Lisbonne, le prix du m2 s’établit autour de 3 400 €/m2 dans le neuf et de 2 500 € dans l’ancien. À Porto, il chute d’un cran se situant en moyenne à 2 200 €/m2 dans le neuf et 1 650 € dans l’ancien. Enfin, dans l’Algarve, il faut compter en moyenne 2 160 €/m2 pour un appartement.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur