Nîmes, la force tranquille, 8e ville où investir en 2015

À quelques tours de roues de Montpellier, Nîmes s’inscrit également dans une belle dynamique. Bénéficiant de prix moins élevés, la cité des Antonins offre des rendements plus avantageux.

Nîmes, la force tranquille, 8e ville où investir en 2015
Nîmes, la force tranquille, 8e ville où investir en 2015

Neuvième ex aequo avec Clermont-Ferrand en 2014, la ville du Gard conforte cette année sa position en s’installant toute seule à la 8e place. Si sa population n’évolue pas au même rythme que celle de Montpellier, elle n’a pas à rougir de ses performances. Elle compte en effet 150 000 habitants selon l’Insee (contre 146 500 cinq ans plus tôt). Côté emploi, son score s’améliore légèrement par rapport à l’an dernier. En ce qui concerne l’immobilier, le marché de l’ancien a souffert de la mollesse de la demande en 2014, et a donc vu ses prix chuter de l’ordre de - 5,3 % sur un an à fin 2014 (1 540 /m2 en moyenne) selon les notaires, alors qu’ils étaient encore en hausse de + 1,5 % un an plus tôt. La correction est donc sensible. Ce prix moyen cache cependant d’importantes disparités d’un quartier à l’autre. Dans les secteurs les plus cotés, il peut friser les 2 800 à 3 000 /m2. C’est par exemple le cas aux Espeisses. Dans le neuf, à l’inverse, les prix ont grimpé de 4,3 % sur un an, ce qui porte le mètre carré à 3 420 dans Nîmes intra-muros.


Quelques programmes neufs d’une bonne rentabilité


Dans l’agglomération, ce prix est même en progression de 8,4 %, soit 3 288 /m2 en moyenne. Les stocks de logements neufs, en revanche, diminuent de 6 %. Nîmes n’a pas, en effet, la fièvre bâtisseuse de Montpellier. Si elle prévoit notamment de construire 500 logements sur la Zac Hoche, 650 sur celle de la Gare centrale ou encore 1 000 sur le Mas Lombard, elle ne produit pas assez pour le moment. Il est vrai que son territoire est aux deux tiers inondable et qu’il n’est donc pas facile d’y réaliser de nouveaux programmes. En outre, la crise a freiné les velléités des promoteurs. Cependant, quelques opérations sont actuellement commercialisées. Exemple, cette résidence située allée Jean-Jaurès. L’investisseur peut y acquérir un studio de 24 m2 à 97 500 qu’il pourra louer 288 sous le régime Pinel, lui procurant 3,5 %, ou un 2-pièces de 40 m2 à 149 500 , qui se louera 468 /mois, soit un rendement de 3,7 %. Quartier des Marronniers, des 2-pièces de 38 m2 à 132 600 offrent toutefois une meilleure rentabilité : 4,1 % bruts (hors avantage Pinel). Pour ceux qui ne trouveraient pas leur bonheur dans le neuf, l’ancien offre de belles opportunités. Un studio ou un 2-pièces bien placé peut procurer 6 % et plus. À noter que les loyers des studios restent stables, alors que ceux des 2-pièces sont en légère baisse.


Indicateurs Nîmes

  • Démographie ................................................................................ + 2,26 %
  • Emploi ....................................................................................................... + 0,6 %
  • Étudiants ............................................................................................... + 1,8 %
  • Prix moyen au m2 dans le neuf .......3 420 € (+ 4,3 %)
  • Prix moyen au m2 dans l’ancien ..... 1 540 € (- 5,3 %)
  • Loyer d’un studio ....................................... 17,7 €/m2 (+ 0,3 %)
  • Loyer d’un 2-pièces ................................12,9 €/m2 (- 0,6 %)
  • Part des investisseurs ...............................................................39 %

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur