Misez sur la pierre papier

Une chose est sûre : les SCPI offrent d’excellents rendements et constituent une option pour diversifier votre patrimoine. Mais l’investissement n’est pas sans risque.

Misez sur la pierre papier
Misez sur la pierre papier

Selon le bilan publié en mars dernier par l’Aspim (Association française des sociétés de placement immobilier) et l’IEIF (Institut de l’épargne immobilière et foncière), les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ont collecté 2,93 milliards d’euros nets en 2014, soit une hausse de 16,6 % par rapport à 2013. La capitalisation s’envole ainsi à 32,9 milliards d’euros, en progression de 9,7 % sur un an. Et le 1er trimestre 2015 se présente également sous les meilleurs auspices. Selon Jonathan Dhiver, fondateur du site meilleurescpi.com, comparateur en ligne, « les SCPI de rendement ont, en effet, collecté près de 904 millions d’euros bruts, soit une collecte nette de 800 millions d’euros au 1er trimestre 2015. Une telle collecte est un record, le début d’année étant généralement plus calme ».


Les raisons du succès ? Elles tiennent en premier lieu au rendement qui atteint 5,08 % net (avant impôt) en 2014 contre 5,13 % en 2013. Celui-ci tend à chuter légèrement, le site meilleurescpi.com estimant ce dernier à 4,83 % en moyenne au 1er trimestre 2015. Si vous cherchez à diversifier votre patrimoine et à vous procurer un bon revenu en prévision de la retraite, les SCPI constituent malgré tout un bon support. Mais il en existe de différentes sortes. Deux grandes familles se détachent : celles qui procurent du rendement – ce sont les plus nombreuses – et celles qui autorisent une réduction d’impôt (lire encadré ci-dessous). En SCPI de rendement, « acheter des parts signifie investir dans des sociétés d’investissements collectifs qui font appel à l’épargne des investisseurs privés ou institutionnels pour acquérir des immeubles de bureaux, des commerces, des locaux d’activités… », explique Jonathan Dhiver. Le patrimoine constitué par la SCPI est ensuite loué à des utilisateurs (entreprises).


Hormis le rendement, le principal atout de ces SCPI tient à la possibilité d’accéder à des actifs auxquels vous ne pourriez généralement pas prétendre en direct, sachant qu’il est possible d’investir en SCPI avec une somme souvent dérisoire (autour de 500 à 1 000 ). Autre atout et non des moindres, vous profitez d’une mutualisation des risques (impayés, vacance), le patrimoine de la SCPI étant réparti sur différents types d’actifs (bureaux, commerces, entrepôts…) et de localisations. Enfin, vous ne vous occupez de rien, c’est la SCPI qui gère le patrimoine et qui vous verse votre revenu. Attention toutefois aux frais de souscription et de gestion !


 

EXEMPLE DE SCPI
Minimum d’investissement 3 parts à 875 €/pièce
Frais de souscription 9,27 %
Frais de gestion 9,57 %
Rendement 2014 5,21 %

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur