Marseille : des logements pour tous

Face aux besoins importants de logements, Marseille a lancé une rénovation à grande échelle avec pas moins de 11 zones de redynamisation urbaine et une zone urbaine sensible, dont neuf sont prioritaires pour les aides à l'Agence nationale pour la rénovation urbaine. L'habitat existant fait l'objet de nombreuses opérations à l'instar de la Procédure de restauration immobilière (PRI) du Panier prolongée jusqu'en 2009, qui porte au total sur 4 000 logements. Dans le neuf, le lancement d'un pourcentage de logements à prix maîtrisés et destinés à s'adapter aux revenus des actifs locaux semble remporter un certain succès, comme l'explique Alain Paget, PDG de Progereal :"Dès lors que des logements sont commercialisés à ce prix-là, la clientèle est très nombreuse.Nous soutenons la politique de l'habitat menée par Jean-Claude Gaudin au point de lancer, courant 2008, une opération dédiée à ce type de logements sur la Zac Vallon-Regny, dans le 9e arrondissement. Pour la réaliser, il faudra savoir être inventif, éviter la spéculation sur les fonciers et recréer notre rôle de promoteur. Chacun d'entre nous devrait être sensibilisé à cette problématique". Progereal, présent dans le 15e avec Les Hauts de l'Estaque, à 3 000 e/m2, lance par ailleurs d'autres opérations sur le secteur de la communauté urbaine : ainsi, à La Ciotat, commune qui devient de plus en plus attractive, le promoteur lance Les Terrasses de Figuerolles, 48 logements face à la mer, livrables courant 2009 et commercialisés autour de 4 000 e/m2. Il est intéressant de noter que sont aussi présents sur la commune Kaufman & Broad, avec Côté Port, sis quai François-Mitterrand, sur les quais, avec un prix moyen de 5 321 e/m2, pour une livraison attendue fin 2008. Le promoteur a aussi lancé, pour une livraison au 3e trimestre 2009, Côté Plage. A Marseille, l'offre bien répandue sur quasiment l'ensemble des arrondissements permet à chaque promoteur d'être présent. Parmi eux, Nexity George V réalise Villa Toscana, au sommet de la colline de Montolivet, à 10 mn du centre-ville et coréalise avec Eiffage Parc Avenue, avenue Jules-Cantini, face au Parc du 26e centenaire. C'est dans ce même quartier du Rouet, à deux pas de la place Castellane, que Bouygues Immobilier réalise Le Majorelle, avec, par exemple, l'appartement de 63 m2 et 19 m2 de terrasse commercialisé à 257 000 e, parking extérieur inclus, livrable courant 2009. Présent dans le quartier totalement métamorphosé de Belle de Mai, Constructa propose Bella Maggio, 25 appartements, du 2 au 5-pièces. Un appartement d'une surface de 62,95 m2 et ses surfaces annexes de 47 m2 est commercialisé à 245 650 e. La livraison est attendue pour le 2e trimestre 2009. Quant à Cogedim Provence, il coréalise avec Bouygues Immobilier Les Rives d'Allauch, livrables au 1er trimestre 2009. Cette opération sise sur les hauteurs de Marseille avec vue sur le village d'Allauch permet d'acquérir un 2-pièces, de 38 à 49 m2, entre 166 000 e et 177 000 e.

Marseille : des logements pour tous
Marseille : des logements pour tous

 


#L’AVIS DE DANIELLE SERVANT Adjointe au maire de Marseille chargée du logement


 


Indicateur Bertrand : Quelle est votre politique d'habitat à l'égard de la population locale ?


 


Danielle Servant : La Communauté urbaine de Marseille met en application son plan local de l'habitat, finalisé en juin 2006, et fixe ses objectifs en concertation avec les 18 communes concernées sur trois bassins de vie. Les bassins de vie Ouest et Est ont comme objectif une production de 500 logements par an dont 100 sociaux tandis que le bassin de vie Centre vise à réaliser 5 000 logements par an dont 1 000 sociaux. En 2006, nous avons rempli notre contrat, à savoir la réalisation de 800 PLUS et PLAI ainsi que 600 PLS, des logements en résidence étudiante ou des maisons de retraite. En janvier 2006, nous avons demandé la compétence de l'aide à la pierre et de l'habitat, notamment en matière de subvention à destination des réhabilitations. Sur la commune de Marseille, ville où 60 % de la population ne peut pas se loger en fonction des prix en vigueur, nous demandons aux promoteurs depuis trois ans de réaliser un quota de logements à prix maîtrisés. Nous sommes allés encore plus loin puisque grâce au chèque 1er logement, réalisé autour d'un partenariat avec trois établissements financiers, dont la Caisse des Dépôts, et les promoteurs. Il est possible de devenir propriétaire dans le neuf ou l'ancien en allégeant (jusqu'à 40 %) la charge de remboursement du prêt immobilier. Nous permettons ainsi aux primo-accédants non seulement d'acquérir, sous conditions, des logements à prix maîtrisés, 2 500 e/m2 au lieu des 3 200 à 3 500 e/m2 actuellement, mais aussi de faire financer par la Caisse des Dépôts le parking que l'acquéreur pourrait racheter ultérieurement. Cette opération que nous menons à titre expérimental devrait concerner un millier de logements dans le neuf et autant dans l'ancien. Même si le succès est encore mitigé, la démarche consiste à remettre du lien dans la chaîne du logement, dans le passage entre le logement social à la première acquisition de l'accédant.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur