Logements neufs : ventes en hausse de 10 % en Ile-de-France

Comme pour l'ancien, la marché du logement neuf francilien devrait battre des records de ventes en 2017, selon de Selon l'ADIL 75, qui publie les chiffres de son baromètre trimestriel.

Logements neufs : ventes en hausse de 10 % en Ile-de-France
Logements neufs : ventes en hausse de 10 % en Ile-de-France

Avec 7 538 ventes (dont 95 % d'appartements) en Ile-de-France conclues au 3ème trimestre 2017 selon les chiffres de l'ADIL 75 (agence départementale d'information sur le logement), les ventes de logements neufs ont progressé de 10 % sur un an. Les commercialisations ont bondi de 26 % sur un an, pour atteindre un volume global de 7 000 logements introduits sur le marché francilien. L'offre disponible (biens terminés à la vente) a augmenté d'environ 8 % sur un an. Les moteurs de ces bons résultats ? Une demande forte, soutenue par des taux de crédit immobilier très attractifs, un prêt à taux zéro généreux pour les primo-accédants et un dispositif Pinel et son avantage fiscal qui a su séduire les investisseurs en locatif.


De fortes disparités selon les départements


Toutefois, le nombre de transactions est en recul de 13 % par rapport au 2ème trimestre, « lequel est traditionnellement plus dynamique », nuance l'ADIL 75. Excepté Paris où les volumes sont stables et le Val-de-Marne (+ 17,2 %), tous les départements présentent une baisse des ventes sur un trimestre, comprise entre - 0,9 % (Seine-et-Marne) et -27,9 % (Val-d'Oise). En revanche, sur un an, Paris (- 11,1 %), la Seine-et-Marne (- 13,4 %) et le Val-d'Oise (- 9,1 %) accusent une baisse, tandis que le Val-de-Marne (+ 39 %) et la Seine-Saint-Denis (+ 29,5 %) connaissent les évolutions haussières les plus notables. A noter que les trois départements de la Petite Couronne représentent 53 % des transactions, avec plus de 1 200 ventes par département.


Les prix du neuf en hausse presque partout sur un an


Les prix des logements neufs disponibles en collectif est resté relativement au trimestre dernier. Les prix dans les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise ont légèrement fléchi (- 1 %), alors qu'ils ont augmenté de + 1,6 % en Seine-Saint-Denis et de + 3,6 % dans le Val-de-Marne. En Grande Couronne, les prix ont progressé de + 2 % dans l'Essonne et de + 4,4 % dans les Yvelines. « Sur un an, les écarts de prix sont plus importants et hormis la Seine-Saint-Denis, tous les départements affichent une hausse de prix, comprise entre 1 % à Paris (11 380 €/m²en moyenne) et 5 % dans les Hauts-de-Seine (6 737 €/m² en moyenne), et de + 1,1 % dans le Val-d'Oise (4 016 €/m² en moyenne) à + 7,9 % dans les Yvelines (4 518 €/m² en moyenne) », souligne l'ADIL 75.


Sophie Fichepain

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur