Les villes d'avenir du Grand Paris

L’Adil de Paris a réalisé une étude sur le marché spécifique du Grand Paris qui, rappelons-le, ne concerne que la capitale, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

Les villes d'avenir du Grand Paris
Les villes d'avenir du Grand Paris

Elle a cherché à savoir quelles étaient les communes où l’offre de logements devrait s’accroître avec les nouvelles gares du Grand Paris Express et les extensions de lignes de métro. Au 1er trimestre 2015, les ventes dans l’ensemble du Grand Paris représentent 45 % du total de la région, en hausse de 50 % par rapport à l’année dernière. Mais avec respectivement 481 et 377 ventes, soit plus des deux tiers de l’ensemble du Grand Paris, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne gagnent plus du double de leurs transactions sur un an. A l’inverse, les Hauts-de-Seine (- 6,8 %) et Paris (- 39,3 %) baissent. Malgré tout, dans les Hauts-de-Seine, les communes qui devraient bénéficier du nouveau réseau de transports cumulent 70 % de l’ensemble des ventes alto-séquanaises (228 logements). Asnières, Châtenay-Malabry, Antony et Rueil-Malmaison attirent le plus d’acquéreurs. En Seine-Saint-Denis, les villes porteuses représentent 54 % des ventes du département (261 logements) : Saint-Denis, Stains, Romainville, Drancy et Aubervilliers recueillent le plus d’acheteurs. Dans le Val-de-Marne, 48% des transactions (181 ventes) se concentrent sur les communes qui devraient accueillir une gare du Grand Paris. Choisy-le-Roi, Villiers-sur-Marne, Gentilly et Thiais génèrent le plus de transactions.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur