Les résidences neuves à Orléans

Plus tranquille que Tours, Orléans, la capitale administrative de la région, a entrepris de revitaliser son coeur de ville en implantant plus de 10 000m2 de commerces. Le projet d'une université en centre-ville, sur le site que libèrera l'hôpital, nourrit les conversations. A proximité, la mairie a déjà déclenché des opérations de logements étudiants. Egalement dans le centre, une opération de requalification avance sur le site du château de La Motte-Sanguin comportant un hôtel 4 étoiles luxe, dont le gestionnaire vient d'être désigné. Sur l'agglomération, se poursuit l'aménagement des quais de la Loire. Tout le monde s'active pour être fin prêt lors du festival de la Loire, en septembre. Pendant ce temps, les Orléanais entraînent leurs mollets : bientôt ils auront à disposition des stations de vélos en location pour limiter leurs déplacements en voiture.

Les résidences neuves à Orléans
Les résidences neuves à Orléans

Maisons en centre-ville et bords de l'eau.


Sur le quartier Saint-Marceau, on trouve des maisons à 300 000 e commercialisées par Foncia et sur les Jardins du sud que vient de lancer Sami Promotion. Une opération d'une réelle ampleur : 166 logements, accompagnés de bureaux et de commerces. En mai, le groupe Valloire sortira les Jardins Vaucouleurs avec des lofts à 3 000 e/m2. Olivier Carré, l'adjoint au maire chargé de l'urbanisme, est confiant : "Des quartiers sont très vivaces, notamment le centre ancien qui suscite à nouveau un engouement, mais les prix ont progressé, rattrapant ceux du neuf." La perle rare de l'agglomération demeure Olivet, à la limite nord de la Sologne. Foncia y propose un programme à 2 500/2 800 e/m2, "avec un puits de lumière qui descend du toit au rez-de-chaussée". Dans un nouveau quartier, Bouygues Immobilier vient de lancer Vert Horizon, en face d'un parc et avec le tramway au pied de l'immeuble. Des duplex originaux, conçus par l'atelier Dusapin- Leclercq à 2 900 e/m2 de moyenne. À Saint-Jean de Braye, le promoteur vient d'obtenir le permis de construire d'un programme résidentiel au bord de la Bionne, face au village de Combleux. Bouwfonds Marignan achève la commercialisation des grands appartements du Parc de Saint-Loup et le groupe Valloire celle des Jardins d'Abraysie, à 300 m de la mairie (2 650 e/m2 avec parking). Nexity George V Centre Loire lancera prochainement la Pointe Saint Loup, quand aura été achevé le diagnostic archéologique du terrain. "Nous optons pour des projets qui tirent vers le haut la qualité de l'offre immobilière pour attirer les salariés du secteur", annonce le maire, Jacques Chevalier. Ces dernières années, la ville a rajeuni et elle s'anime de mieux en mieux : "Nous venons de réhabiliter le château des Longues Allées en centre culturel.Nous avons notre compagnie théâtrale, une école de cirque et un tissu associatif particulièrement dense", ajoute fièrement l'édile.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur